YAOI*MANIAC

Forum des sites nanoda.biz et yaoimaniac.com, dédiés à Gravitation et au YAOI en général.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'amour tout simplement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Wynra
Vierge Curieux/se
Vierge Curieux/se


Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 09/02/2006

MessageSujet: L'amour tout simplement   Sam 11 Fév à 16:25

Bon je m'lance. blobtongue Dites-moi si ça vous plaît, ce qui va pas.. Tout ce que voulez sur ce premier chapitre.

Titre : L'amour tout simplement.
Base : Gundam Wing
Auteur : Winrya
Email: annabel.alves @wanadoo.fr
Couple : vous verrez bien ^^
Genre : euh.... sais pas ^^; connais pas très bien les genres. Romance, Shonen-Aï au début, puis, Yaoi, Et OOC je suppose, quoique j'essayerai de respecter au max les caractères des persos. Euh… des fois j'ai un peu déliré mais bon ^^;;
Rating : au début G, puis après on montera les échelons, de toutes façons, je préciserai.
Disclamer : C'est ma première fic sur GW et ma première en yaoi et je ne connais GW qu'à partir des fics que j'ai lus. Faites pas trop attention aux fautes d'orthographes. J'oubliais, les beaux bishos y sont pas à moi, je n'ai fait que les emprunter, même si je les ai demandés à Noël ! TTT___TTT. Le scénario est tout de même de moi.
Note : J'adore faire pleins de petites notes ( ne les lisez qu'a la fin ^^)

L'AMOUR TOUT SIMPLEMENT

CHAP 1 : PETIT PROBLEME CAPILLAIRE (titre d'enfer ! gomen nasai ^^;;;;;Wink

Nos G-boys étaient encore en mission. Dans une énième planque entourée d'une immense forêt où ils attendaient patiemment les ordres.

Wufeï se trouvait dans sa chambre, en train de s'entraîner au sabre et à méditer.

Quatre était assit sur une chaise devant une table, sur laquelle reposait un échiquier d'albâtre et d'ébène, et avait saisit son roi blanc.

Trowa était, lui aussi assit, en face du pilote du Sandrock, de l'autre côté de la table et écoutait attentivement les indications du jeune Arabe qui lui apprenait, depuis peu, à jouer aux échecs.

Duo, quand à lui, entreprenait de démêler ses cheveux. Ce qui n'était pas chose aisée avec l'épaisseur et la longueur qu'il avait sur la tête...

Enfin, Heero était dans la cuisine en train de préparer le repas de ce soir. [1]

Dès leur arrivée, il y a environ une heure, le pilote du Wing Zéro s'était approprié cette partie de la maison, avant même de monter pour poser ses affaires dans la chambre qu'il partageait avec Quatre [2] Le brun aux yeux de glace avait tout laissé en plan juste devant l'entrée de la cuisine, faisant ainsi rempart à tous ceux qui voulaient entrer dans la pièce.

Duo, peu après avoir investit la chambre où il cohabitait avec Trowa, s'était précipité dans la cuisine. De la petite pièce, il émanait déjà une alléchante odeur. L'américain, gourmand, avait tout de suite été attiré par ce que préparait « Hee-Chan ». Mais le pilote du Deathscythe avait eut juste le temps de passer la tête et la tresse, qu'Heero avait lancé un énorme couteau de cuisine qui siffla et se planta à 5 cm de la natte chérie du pilote 02.

- KYYYAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA, CA VA PAS HEERO !!?!!?!!?!!?!!?!!?!!?!!?!!?!!?!! Hurla le natté

Heero avait tourné légèrement la tête, abandonnant quelques instants ses plats, le temps de donner une leçon au « baka à tresse » et de lui lancer un regard capable de geler le volcan en ébullition qu'était Duo. Il murmura ensuite d'une voix glaciale :

- Sors d'ici ou omae o korusu.

L'américain ne se le fit pas dire deux fois et enleva immédiatement sa tête et sa natte, sans oublier de retirer la lame d'une trentaine de centimètre fichée dans le mur du domaine protégé par les bons soins du perfect soldier.

Le natté rejoignit le pilote 03 et 04 qui s'installaient tout juste pour jouer aux échecs.

Confortablement assit sur le canapé de cuir brun, il sortit un peigne de sa poche de blouson noir, enleva le ruban de velours aussi noir qui maintenait ses cheveux.

[3] Retour à la scène du début, je sais c'est pas très clair ^^;; gomen

- AAAAAAIIIIIIIIIIIIIIIIEEEEEEEEEEEEEEEUUUUUUUUUUUUUUUHHHHHHHHHHHHH !!!!!!!!!!!!!!!

Un hurlement déchirant provint du salon.

Wufeï descendit en trombe de sa chambre, son sabre à la main, en sueur, croyant à une attaque. Tandis qu'Heero s'était précipité dans la pièce, où le cri venait d'être poussé, un fouet (de cuisine ^^) dans une main et une broche (pour un poulet) dans l'autre. Quatre et Trowa, concentré sur leur partie, s'étaient à demi levés et tournèrent la tête vers le canapé :

- Qu'est-ce qu'il y a Duo ? demanda la voix douce du blond.

C'était le pilote du Deathscythe qui avait poussé ce hurlement à fendre le coeur. Il avait tiré un peu trop vigoureusement sur un nœud plus coriace que les autres, qu'il n'arrivait pas enlever, et qui était venu à bout de sa patience.

Le Chinois, qui avait toujours son sabre à la main, se retint de couper la natte du Shinigami d'un coup de katana bien placé… Il émit un « pfffffffffff » dédaigneux et retourna dans sa chambre pour finir ses exercices, exaspéré par le comportement de l'américain...

Le pilote du Sandrock s'était levé pour aider le natté, mais Duo l'empêcha d'un geste de la main, l'empathe comprit, il retourna à sa place.

Trowa, lui, s'était rassit et avait légèrement levé un sourcil [4] signe de son étonnement et de son léger amusement.

Heero, quand à lui, était au milieu de la pièce, les instruments de cuisine toujours en main, ne laissait rien paraître comme à son habitude. On ne voyait que ses yeux bleus prussiens brillés. Personne n'aurait pu dire, à part peut être Quatre avec son empathie, si il avait l'intention d'égorger Shinigami ou si il était simplement amusé.

Une demi seconde plus tard, il avait tourné les talons et était retourner vers sa chère cuisine.

Duo, une douleur cuisante juste au dessus de son oreille droite, là ou il avait tiré le noeud, remarqua une fois encore le peu d'intérêt que lui portait les autres pilotes.

Hormis Quatre qui s'était spontanément levé pour l'aider et l'amusement de Trowa, les deux autres s'agaçaient du comportement du natté.

Si quelqu'un d'autre que lui aurait hurlé, le Shinigami se serait précipité pour l'aider et serait resté prêt de lui.

En parlant de secours : tout à l'heure, en arrivant, le petit blond s'était évanoui dans les bras de Trowa. Duo avait voulu l'aider, mais il avait eut droit à un regard assassin de la part du pilote à mèche. Ce dernier avait transporté à l'intérieur de la maison le petit blond, sans un mot. Ce genre de regard c'était Heero qui le lui lançait mais en aucun cas le tranquille français. Quatre avait dû le surprendre pour qu'il réagisse de manière aussi… agressive. Ou bien il y avait anguille sous roche…

Malgré cela, ils étaient tous deux redescendus, environ cinq minutes après l'incident. Trowa avait 'l'air' contrarié, mais le pilote 04 avait descendu les marches en souriant. Apparemment, le pilote du Heavy Arms n'était pas trop d'accord à ce que Quatre se lève tout de suite mais l'Arabe n'avait dû en faire qu'à sa tête.

Il revint à ses cheveux qui avaient vraiment besoin d'être choyés.

[1][pour une fois qu'il est pas sur son ordi comme j'ai eu souvent l'occasion de le lire, ce qui n'est pas un mal hein, mais il faut bien décrocher un peu, non ?]
[2][je sais, je casse les chambrées habituelles ^_______^]
[3][retour a la scène du début environ une heure plus tard donc si vous avez tout suivit, je sais c'est pas très logique ^^;;;]
[4][le seul qui est visible, en fait, on ne sait pas si il lève les deux, vu qu'on ne voit pas en dessus de sa mèche ^^;]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kaedegirl
Aspirant(e) Yaoiste
Aspirant(e) Yaoiste


Nombre de messages : 137
Age : 28
Localisation : Sur Yaoi planet!
Date d'inscription : 25/10/2005

MessageSujet: Re: L'amour tout simplement   Sam 11 Fév à 17:17

c'est mimi comme tout!!!!! oh j'adore le pb capillaire vivement la suite!!! C'est coolish et bien ryhtmée je suis kaedegirl ficeuse et fan artiste
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.battlekingdom.forum2jeux.com
Wynra
Vierge Curieux/se
Vierge Curieux/se


Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 09/02/2006

MessageSujet: Re: L'amour tout simplement   Dim 12 Fév à 12:54

Micii pdevil Voilà le second chapitre

CHAP 2 : SENSATIONS, CHEVELURE ET ECHECS AU PROGRAMME (je m'arrange pas XD)

«Ah, mais quelle idée aussi de se les laisser pousser aussi longs si je gêne tout le monde avec eux !» pensa-t-il avec amertume.

Telle ne fut pas sa surprise quand il vit Heero revenir dans la pièce, les mains vides, s'asseoir à coté de lui sur le canapé. Il lui prit ensuite, sans douceur mais sans brutalité non plus, le peigne des mains.

- Hee-chan...
- Heero, coupa le japonais, tu te tais et tu ne bouges pas.

Duo, complètement abasourdi, obéit et se fit docile. L'iceberg inter-colonial allait lui démêler les cheveux !!!

Il commençait à fondre le glaçon dis donc !

C'était la première fois que le perfect soldier le coiffait ou même esquissait un geste d'amitié envers lui. Le fait qu'il le faisait, sans que Duo lui ait demandé, mettait une petite flamme dans le cœur du dieu de la mort.

Un pas important, en tout cas pour le pilote du Deathscythe, venait d'être franchit entre lui et le pilote du Wing. Bien décidé à garder ce moment plus que rare, unique, entre eux, le plus longtemps possible, l'américain ne bougea pas d'un cil.

Heero était satisfait que le 'baka à natte' ait compris son besoin de silence. Il allait s'amuser, avec tout les nœuds que le Shinigami avait dans ses cheveux. Pas la peine d'entendre le babillage intempestif de l'adolescent à tresse pour le déconcentrer.

« Comment fait-il pour se les emmêler comme ça ? » pensa le japonais, en voyant les dégâts.

Il sentit la douceur de soie de la mèche couleur châtaigne qu'il venait de saisir, malgré les nœuds. Shinigami avait des cheveux magnifiques, mais il n'en prenait pas soin depuis un certain temps, lui toujours si soigneux avec sa tresse. Ils étaient, à présent, vite fait nattés le matin, et quand cela devenait impossible, Duo passait des heures à les démêler, comme aujourd'hui, mais à chaque fois, on aurait juré qu'il le faisait à contre cœur.

Mais une fois n'est pas coutume, il avait perdu patience et le perfect soldier avait ajouté dans le jeu, une carte inconnue de l'américain. Il avait, pour le première fois depuis qu'il se connaissait, fait attention à Duo et s'était proposé (pour ne pas dire imposé) pour aider le pilote 02 pour faire quelque chose qui n'était pas en rapport avec une mission.

Heero avait, dès leur première rencontre, été fasciné par les superbes cheveux du Shinigami. Leur longueur tout d'abord ils lui arrivaient tout de même au creux de ses reins, rare pour un garçon. Puis par la tresse elle-même, la façon dont la natte se mouvait sensuellement, suivant les mouvements son propriétaire. Et pour finir par sa couleur châtaigne où ruisselait des filets de miel.

Il commença doucement à démêler la mèche qu'il avait saisit. Il sentit sa peau, en contact avec les cheveux de l'américain, s'embraser comme si elle avait touché une flamme. Surprit, Heero, laissa la mèche couler entre ses doigts.

Du feu liquide... Inouï.

Hypnotisé par la chevelure du dieu de la mort, il la peigna avec d'autant plus d'attention.

Ne pas tirer.

Prendre mèche par mèche.

Laisser ruisseler la soie brûlante sur sa peau.

Sentir la chaleur l'envahir.

Partant du bout de ses doigts.

Et se propager.

Lui donnant des frissons de bien être.

Au bout d'une bonne dizaine de minutes, il se rendit compte, surprit, puis soudainement amusé que le Shinigami avait doucement glissé, endormi et se retrouvait la tête posée sur l'épaule du perfect soldier. L'américain s'était laissé enlacer par les bras de Morphée et se retrouvait en l'occurrence la tête au creux de l'épaule du jeune homme aux yeux bleus de Prusse glacials, où aucune colère n'apparaissait.

Quand le feu rencontre la glace, cela ne peut faire que des étincelles.

Heero ne dit rien. Il ne prit pas le risque de réveiller le pilote à natte, qui avait, ces temps-ci, besoin de sommeil. Il le voyait souvent bailler, et avait aperçut des cernes violettes que Duo essayait vainement de cacher. Maintenant, il était là, complètement détendu, emporté par un sommeil réparateur.

Heero regarda attentivement le porteur de l'incroyable chevelure, qui était aussi fin et souple que sa natte, et tout aussi bondissant et surprenant...

C'était le mot qui correspondait à Duo : surprenant.

Tout n'était que perfection et finesse chez le Shinigami : son corps menu mais musclé et d'une étonnante souplesse, son visage aux traits d'une extraordinaire finesse, sa peau de pêche, son menton triangulaire, ses lèvres pleines et vermeilles.

Et ses yeux ! Il possédait, étrange pour un garçon et pour un être humain, autant que sa tresse, de magnifiques améthystes brillantes et claires qui étincelaient au moindre signe de gaîté et s'assombrissaient quand Duo se faisait morose (ce qui était extrêmement rare).

Mais, depuis peu, trois semaines précisément, Heero avait remarqué que la petite étincelle de joie dans ses yeux était moins vive, comme si elle s'essoufflait, et cela... l'inquiétait ??

Inquiétude ? Que signifiait ce mot ? Personne ne lui avait, après tout, jamais appris à reconnaître ses sentiments, il devait se débrouiller tout seul pour les interpréter...

Etait-ce de l'inquiétude qu'il ressentait pour le pilote du Deathscythe ? L'inquiétude de voir qu'il n'y avait plus de joie en lui ? De ne plus voir briller les joyaux qu'il avait à la place des prunelles, de l'étincelle de la vie ? De ne plus voir sa jolie frimousse rire avec sincérité aux blagues qu'il leur faisait ?

NON ! Le perfect soldier ne permettrait pas que cela arrive !!!

Il n'acceptera pas que la vie s'échappe du corps parfait de l'américain ! Duo représente la joie, pas la mélancolie, il était le coeur du groupe qu'il formait tous les cinq. JAMAIS il ne le laisserait se détruire, jamais !!!! Il trouverait la raison du mal être de l'américain et l'anéantirait !!!!!!!!!!

Il vit Quatre sursauter sur sa chaise et lancer un bref regard vers le canapé où lui et Duo était assis.

«K'so !!»

L'Arabe avait sûrement ressentit le flot d'inquiétude qui l'avait submergé et il serait interrogé en règle dès ce soir dans leur chambre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TARENTIO
Vierge Curieux/se
Vierge Curieux/se


Nombre de messages : 8
Localisation : au fin fond des enfers avec kira alias lulu comme seul compagnon ^^
Date d'inscription : 19/02/2006

MessageSujet: Re: L'amour tout simplement   Dim 19 Fév à 14:28

ouaaaaaaaaaaaaaaaaah c'est trop bien!!!!! bloblaugh

c'est mon premier fanfic que je lis et ça me donne vraiment envie d'en lire d'autres!!!!
Surtout sur Heero chirolp_lovely


à quand le prochain chapitre? 1308

BISOUUUUUUS jane2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wynra
Vierge Curieux/se
Vierge Curieux/se


Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 09/02/2006

MessageSujet: Re: L'amour tout simplement   Dim 19 Fév à 14:44

Je suis contente que ça te plaise, voilà le 3° chapitre.
blobtongue
CHAP 3 : TROWA ET QUATRE (encore mieux que le précédent..... c'est pitoyable T_T)

Quatre, avec son air innocent, était trompeur. Il veillait avec beaucoup d'attention sur les autres, comme une maman poule, et dès que quelque chose n'allait pas, il le savait. Et ils étaient questionnés des heures durant jusqu'à ce que l'adolescent blond sache avec précision ce qui les avait troublé. Pour sûr le pilote du Sandrock était tenace ! Il ne repartait jamais sans une réponse précise. C'était pour la cohésion du groupe, qu'il n'y ai pas de 'on dit', de malentendus, bref pour que tout se passe bien.

L'ange blond retourna son regard vers son élève si discipliné et si consciencieux : Trowa Barton. Depuis que Quatre avait commencé à lui apprendre à jouer aux échecs, le pilote 03 faisait d'étonnants progrès.
Non pas qu'il eut douté du talent de son élève, mais il avait été surpris de la rapidité d'assimilation du Français. Il devrait veiller sur ses arrières si il ne voulait pas se faire avoir [5]

Quand ils s'étaient rencontrés, Quatre avait été surpris de la taille du jeune homme : il était plus grand que les autres pilotes d'au moins une demi tête ! [6]
Il avait de longues jambes fines et de superbes pectoraux et des épaules joliment musclées.[épargnez votre clavier] Il était doté d'une très longue mèche brune défiant les lois de la gravité, qui cachait la demi moitié de son visage d'une beauté racée et rare : mâchoires fines, pommettes hautes, nez légèrement retroussé, teint mat...

Trowa était tout simplement éblouissant.

Pour ne pas dire parfait.

«Dommage, avait tout de suite pensé le pilote 04, cette mèche cache son autre oeil, mais celui qu'on peut voir est magnifique.»

Ce qui avait stupéfié Quatre quand il avait vu le Français, après sa mèche, c'est la perfection du pigment de sa prunelle : une émeraude aurait fait pâle figure à coté de la couleur de la prunelle du Français. L'œil qu'il avait vu était du vert le plus pur qu'on lui puisse voir sur la surface de la Terre et des colonies : ce vert-ci dépassait tous les autres par sa splendeur et son intensité était telle qu'elle était la subtile alliance de toutes les teintes possibles et imaginables de cette couleur vouée à la nature et à l'espoir.

Après la beauté et son oeil de son coéquipier [7] c'est le comportement qu'il l'avait frappé : un mutisme presque total ! Et aucun sentiment n'échappait à son contrôle et il montrait juste ce qu'il voulait bien que les autres voient sur son visage.

De plus, don extraordinaire, Trowa bloquait carrément son empathie, l'empêchant de lire en lui.

Il était presque comme Heero, sauf que le pilote du Wing Zéro n'avait jamais appris à connaître ses sentiments et ne faisait pas exprès de ne laisser rien transparaître.

Mis à part, il y a quelques minutes, il avait sentit un raz de marée de sentiments provenant du pilote 01, un flot incontrôlables d'inquiétude, de colère, et aussi une envie profonde de protéger un être fragile...

Pourquoi Heero ? Pourquoi tous ces sentiments alors qu'il en train de peigner les cheveux de Duo ? A moins que... non ! Il sursauta et regarda brièvement vers le canapé où étaient les pilotes 01 et 02.

Il revint vers son élève, absorbé par le jeu.

Le pilote du Heavy Arms était mystérieux, et silencieux, ne sachant rien de son passé ou ne voulant rien révéler. Il se contentait de vivre avec eux, et de faire de son mieux pour réussir les missions que les profs lui confiaient.

C'était par ailleurs un pilote exceptionnel au combat, maniant son Gundam aussi bien qu'Heero.

Quatre l'admirait encore plus pour sa grande capacité au combat depuis qu'il lui avait sauvé la vie, alors qu'il s'était fait avoir comme un gamin [ce qu'il est, au passage, ils n'ont que 15 ans] par les Léos. Trowa, presque à cours de munitions, s'était lancé à son secours alors qu'Heero lui avait dit qu'il allait aider Quatre tout seul, qu'il devait se replier. Mais le Français, s'était entêté et avait balancé toutes ses munitions restantes dans leurs ennemis, prenant même un coup perdu.

Mais il avait sauvé le Sandrock, qui n'aurait pas supporté un tir de plus dans son armure. Le Gundam de Trowa était plus blindé que les autres et n'avait donc subit que des petites égratignures.

Il n'y avait eut que très peu de risques que le Heavy Arms explose sous les tirs ennemis, mais quand même ! Le pilote 03 n'avait pas hésité se mettre entre le feu ennemi et lui pour le protéger.
Et c'est le seul moment où l'empathe avait put franchir les barrières érigées par le Français dans son esprit, il y avait sentit une peur intense, mais aussi un grand soulagement.

Peur de quoi, et cet immense soulagement, pour qui, pourquoi ? Quatre s'en savait rien.

Malgré tout, depuis cet incident, il y a de cela cinq mois, l'Arabe avait réfléchit et constaté. Il en avait conclu que le pilote 03 tenait vraiment beaucoup à lui, ce qui le toucha énormément, qu'il le préfère aux autres, qu'il le protège... [8]
Il lui avait suffit de ce geste, tout à l'heure, alors qu'ils arrivaient en voiture ici : Trowa avait, sans qu'il ne lui demande son avis, déchargé les bagages du petit blond et les avait emmenés en plus des siens. Quatre avait voulut l'en empêcher, inutile de le charger pour rien, il pouvait très bien porté ses affaires tout seul.

Mais le Français lui avait souri !

Et là ce fut comme si un éclair avait foudroyé le blond : un sourire... de Trowa...
Le pilote à mèche lui avait fait là un présent inestimable, et unique : son sourire.

Le cœur de Quatre s'était soudainement arrêté.
Subjugué.

Tout le visage du jeune homme, si sombre d'ordinaire, s'était soudainement éclairé par un simple étirement de ses lèvres, illuminant son extraordinaire beauté !

Ce fut soudain la révélation : son cœur et son âme venaient d'être ravis par le sourire du Français.

Il sentit son coeur danser la samba dans sa poitrine et des papillons vinrent virevolter dans son ventre. L'Arabe n'eut aucun mal à deviner ce qu'il lui arrivait : il venait d'avoir le coup de foudre pour Trowa.

Et un sacré coup de foudre, puisque qu'il en était tombé dans les pommes !!

Des étoiles avaient dansés devant ses yeux ; alors qu'il venait d'avoir la plus forte sensation de sa vie, il avait sombré dans les ténèbres...

Heureusement, le pilote du Heavy Arms avait lâché toutes les valises qu'il avait en main, et avait réceptionné Quatre en douceur, dans ses bras.

Il ne souvient pas du reste.

Mais il s'était éveillé dans une des chambres de leur nouvelle planque. Le Français était resté à son chevet, attendant qu'il se réveille.

Quand il l'avait vu sortir de son sommeil, il lui avait tendit un verre d'eau en effervescence en étirent doucement ses lèvres. Il devait sûrement y avoir un médicament dedans. Quatre lui avait rendu son sourire et avait but d'un coup le contenu du verre en faisant la grimace.

Il s'était levé tout de suite après avoir reposé le gobelet, en pleine forme. Trowa eut un geste pour le retenir dans son lit. Mais Quatre lui avait dit qu'il allait beaucoup mieux, qu'il le remerciait de s'être occupé de lui et que maintenant c'était l'heure de son cours d'échecs et que bien sûr il ne pouvait pas y manquer !

Il y a quelques temps déjà, le Français avait vu Quatre jouer contre Duo. L'Arabe avait remarqué son intérêt pour le jeu et il lui avait proposé de lui apprendre à jouer si il ne savait pas. Trowa avait accepté en hochant la tête. Et depuis 2 mois, le petit blond lui enseignait les règles du jeu des échecs.

Le pilote à mèche, faisait de son mieux pour faire honneur à son professeur, jouant avec même avec Duo le soir dans leur chambre, pour s'améliorer après les leçons de Quatre.

Dès qu'il avait fait la connaissance du jeune homme, il avait su de suite su que Quatre Raberba Winner, était quelqu'un de très spécial...
Il s'était même tout de suite avoué, sans aucune honte, que le petit blond était très beau, tout personne intelligente et sensée le remarquait immédiatement qu'il soit un homme ou une femme.

Sa peau de lait très légèrement dorée par le soleil d'Orient de L4, les superbes aigues marines qu'il avaient pour prunelles, ses jolies lèvres roses délicatement dessinées, ses cheveux d'or pâle, son corps fragile et menu.

Un ange de pureté et douceur descendu sur Terre.

Le Français, dès qu'il l'avait aperçut, était tombé sous le charme de cette merveilleuse apparition. Il aurait tout donné pour être une femme et pouvoir se faire aimer du jeune Arabe sans que cela ne le choque.

Mais il était un homme.

Il gardait tous ses tendres sentiments dans un coin de son esprit protégé de Quatre et de son empathie, il faisait tout pour garder ses émotions pour lui et ne rien laisser paraître de la profondeur de son sentiment envers le pilote du Sandrock.

Malgré cela, il gardait toujours sur lui un oeil des plus attentif.

Il ne fallait surtout pas que son ange s'aperçoive de quoi que se soit : il le repousserait sans aucun doute et il en aurait le coeur brisé. Il avait comprit, avec le temps, qu'il n'était pas nécessaire d'être aimé de l'autre pour être heureux et qu'aimer quelqu'un ne dépendait pas de son sexe.

Il l'aimait en silence.

Son unique présence était déjà énormément pour lui et son amour se renforçait, chaque minute, chaque seconde qu'il passait avec lui. Chaque parole, chaque geste lui étant destiné étaient un présent inestimable. Et le fait qu'il lui apprenne, à LUI, à jouer aux échecs en étant son professeur particulier lui donnait l'impression d'être au paradis.

Et tout à l'heure, quand il avait vu Quatre s'évanouir, il avait failli tourner de l'œil lui aussi. Mais il s'était repris et avait rattrapé son ange avant qu'il ne tombe à terre.

Il avait sentit la douceur électrisante de sa peau contre la sienne, ses fins cheveux blonds chatouillant son épaule, la fragile finesse de ce corps d'albâtre légèrement bronzé. Le pilote du Heavy Arms complètement déstabilisé, vit Duo s'approcher de lui, sûrement plein de bonnes intentions, mais l'arrêta d'un regard de-la-mort-qui-tue-si-tu-fais-un-pas-de-plus-omae-o-korusu made in Heero assez bien imité.
Il pouvait très bien s'occuper de lui. Le natté avait dû comprendre, mais il avait dû être un peu vexé quand même.

Il s'aperçu que son ange avait soudainement fait un bond sur sa chaise et avait jeté un coup d'œil vers Yuy et Maxwell.

Lorsqu'il se reconcentra sur le jeu, se fut au tour du pilote du Heavy Arms de regarder furtivement le duo [jeu de mot intentionnel ^^;]. Il fut aussi abasourdi que l'adolescent blond mais, comme à son habitude, il ne le montra pas : Duo était carrément la tête sur l'épaule du pilote 01, endormi et Heero était doucement en train de peigner les cheveux de l'américain, avec beaucoup de douceur, presque avec tendresse.

« Une petite minute..... Yuy, tendre ??? Impossible ! Le jour où le perfect soldier se sera tendre avec quelqu'un, j'irais embrasser Quatre. »

L'affaire était donc réglée. [9] Il s'efforça de na pas rougir à la pensée qu'il venait d'avoir quand son ange le regarda dans les yeux...

[5][pas de mauvaises pensées s'il vous plait, ils jouent aux échecs là ^^;;;].
[6][Je triche un peu, normalement c'est de 4cm mais ça m'arrange, alors ^^]
[7] [qu'il lui avait tapé... dans l'oeil, justement, c'est le moment de le dire ^^; humour de m... dsl]
[8][pour une fois qu'il y en a un qui comprend vite ^^].
[9][Ton affaire, réglée ??? Tu te fourres le doigt dans l'oeil, là, Trowa. Tu vas voir si Heero n'est pas tendre... Quand à toi, tu iras embrasser passionnément ton ange. Fais moi confiance pour ça. *sourire diabolique.*]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TARENTIO
Vierge Curieux/se
Vierge Curieux/se


Nombre de messages : 8
Localisation : au fin fond des enfers avec kira alias lulu comme seul compagnon ^^
Date d'inscription : 19/02/2006

MessageSujet: Re: L'amour tout simplement   Sam 8 Avr à 0:59

yaaaaaaaaaaaaaaah c'est trop bien bloblaugh

je suis fan je suis fan. chirolp_lovely

En plus, c'est les couples qui vont mieux ensemble, je trouve...il manque plus que Wufei, tu lui réserves quoi ou qui ?


En tout cas j'attends la suite avec impatience!!!!!!


xiexie chirolp_wkiss2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TARENTIO
Vierge Curieux/se
Vierge Curieux/se


Nombre de messages : 8
Localisation : au fin fond des enfers avec kira alias lulu comme seul compagnon ^^
Date d'inscription : 19/02/2006

MessageSujet: Re: L'amour tout simplement   Sam 8 Avr à 1:00

yaaaaaaaaaaaaaaah c'est trop bien bloblaugh

je suis fan je suis fan. chirolp_lovely

En plus, c'est les couples qui vont mieux ensemble, je trouve...il manque plus que Wufei, tu lui réserves quoi ou qui ?


En tout cas j'attends la suite avec impatience!!!!!!


xiexie chirolp_wkiss2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wynra
Vierge Curieux/se
Vierge Curieux/se


Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 09/02/2006

MessageSujet: Re: L'amour tout simplement   Sam 8 Avr à 13:18

Je suis contente que ça te plaise blobtongue pour une oublication plus rapide des chapitres, tu peux aller sur mon blog : [url] http://wynra-fics.oldiblog.com. Je viens juste de l'ouvrir mais je ferais des updates plus souvent. chirolp_wink
[/url]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'amour tout simplement   Aujourd'hui à 6:57

Revenir en haut Aller en bas
 
L'amour tout simplement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
YAOI*MANIAC :: Fanfictions (yaoi ou non) :: Vos fics-
Sauter vers: