YAOI*MANIAC

Forum des sites nanoda.biz et yaoimaniac.com, dédiés à Gravitation et au YAOI en général.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 de l'automne....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
enai-san
Aspirant(e) Yaoiste
Aspirant(e) Yaoiste


Nombre de messages : 116
Localisation : devant mon ordi^^
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: Re: de l'automne....   Mer 17 Aoû à 19:28

nyaaaaaaaa j'adore chirolp_lovely
je viens de tout dévorer, ça me fait bizarre à chaque fois que je tombe sur le nom de la ville juste à côté de chez moi XD mais j'adore tes persos, c'est dommage pour le petit Dimitri mais Arawn est vraiment bien avec Raphael, j'ai hâte de lire la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamuicaeli ou Kaka
MODERATEUR


Nombre de messages : 1079
Localisation : Accrochée aux lèvres charnues et pulpeuses de mon Hero d'amour XD !!! Nananère Ash !!!
Date d'inscription : 04/02/2005

MessageSujet: Re: de l'automne....   Mer 17 Aoû à 19:53

chirolp_lovely C'est trop bien !!! Vite vite La suite !!!

chirolp_lovely

P.S. angry3 Crève Caroline !!! box

_________________
MON BLOG YAOI MANGA: "My yaoi paradise" : http://myyaoiparadise.skynetblogs.be/
MON BLOG YAOI ANIME : http://achileus.skynetblogs.be/
MON GMAIL : myyaoiparadise @gmail.com
MA VIE : trop tard, je n'en ai plus !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chibi loulou
Aspirant(e) Yaoiste
Aspirant(e) Yaoiste


Nombre de messages : 142
Date d'inscription : 15/03/2005

MessageSujet: Re: de l'automne....   Mer 17 Aoû à 19:54

merci merci!! en fait, je pense pense que je vais faire en sortent que dans l'histoire même, ils fassent .... ano2 , mais intégré dans le scénario, je ne vais pas faire un chapitre juste pour qu'ils le fassent!!lol nono2 mais que se soit comme un aboutissement de leur amour!

lol tiens je pensis pas qu'il y avait des voisins de Don sur le forum!! je connais pas du tout, j'espère que l'image que j'en ai fait correspond à peu près!!
chirolp_wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chibi loulou
Aspirant(e) Yaoiste
Aspirant(e) Yaoiste


Nombre de messages : 142
Date d'inscription : 15/03/2005

MessageSujet: Re: de l'automne....   Dim 21 Aoû à 11:02

Juste pour dire que la suite sera là cet après midi!! chirolp_wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamuicaeli ou Kaka
MODERATEUR


Nombre de messages : 1079
Localisation : Accrochée aux lèvres charnues et pulpeuses de mon Hero d'amour XD !!! Nananère Ash !!!
Date d'inscription : 04/02/2005

MessageSujet: Re: de l'automne....   Dim 21 Aoû à 12:41

chirolp_lovely cool !

_________________
MON BLOG YAOI MANGA: "My yaoi paradise" : http://myyaoiparadise.skynetblogs.be/
MON BLOG YAOI ANIME : http://achileus.skynetblogs.be/
MON GMAIL : myyaoiparadise @gmail.com
MA VIE : trop tard, je n'en ai plus !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zillah
Apprenti(e) Yaoiste
Apprenti(e) Yaoiste


Nombre de messages : 692
Date d'inscription : 14/05/2005

MessageSujet: Re: de l'automne....   Dim 21 Aoû à 13:14

cet aprem? ( bave bave ) je serais la alors! chirolp_lovely
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
He@venly
Dieu / Déesse Yaoiste
Dieu / Déesse Yaoiste


Nombre de messages : 4613
Age : 28
Date d'inscription : 01/03/2005

MessageSujet: Re: de l'automne....   Dim 21 Aoû à 14:29

yououhhhhhhhhhh viteeeeeeeee!! chibi loulou!!! chirolp_lovely chirolp_wkiss2 chirub_poka pcheerleader
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.misstatayoyo.skyblog.com/
chibi loulou
Aspirant(e) Yaoiste
Aspirant(e) Yaoiste


Nombre de messages : 142
Date d'inscription : 15/03/2005

MessageSujet: Re: de l'automne....   Dim 21 Aoû à 18:02

Je suis désolée, je n'en ai pas plus pour aukourd'hui, je finirai demain, car ma patronne est rentrée pus tôt que prévu....vala..... 3075

Chapitre 7 : Au point de leur faire croire que les jours chauds ne cesseront jamais….

Raphaël, encore perdu dans les parfums boisés d’Arawn, resta un instant sans comprendre ce qui se passait. Puis lentement, le sourire qui illuminait son visage, fondit comme du sucre sous l’effet d’une boue particulièrement répugnante. Il se redressa sur un coude et regarda avec lassitude, la femme ulcérée d’un tel spectacle. De son côté, Arawn commença à paniquer. Allongé, alangui entre les bras forts de son compagnon, le torse encore frémissant de leurs derniers baisers, il recevait en plein visage la répulsion de la nouvelle venue qui venait de réduire en miettes la magie du moment. Et puis, qui était-elle ? Quelle était sa place dans la vie de son bien-aimé? Elle semblait bien trop âgée pour être une ancienne conquête, et son allure de bourgeoise tailleur et collier de perles ne correspondait pas vraiment à l’image qu’il se faisait ….qu’il se faisait….Arawn n’y avait pas songé. ….Raphaël était-il gay ou avait-il connu des femmes auparavant ? Et lui ? Quelle était sa place ? Il était arrivé comme une tornade dans la vie de son peintre : rien n’aurait pu prévoir que cette rencontre au Louvres allait devenir …Il n’avait même pas de nom à mettre sur ce qui arrivait. Ils s’étaient embrassés, sans réfléchir, suivant les élans de leur cœur, sans se demander si cela était bien ou mal, simplement parce que cela devait être. Mais voilà que Caroline, puisque telle était son nom, était arrivée. Tout l’instant s’était évanoui sous le torrent des préjugés, des explications à fournir, tout cela contenu dans le regard écoeuré de l’arrivante. Arawn se crispa contre l’épaule du breton et attendit sa réaction.

Mais loin de ces pérégrinations, Raphaël soupira et, d’un geste du bras, releva l’adolescent pour le serrer contre sa poitrine. Il regarda de nouveau la susnommée Caroline et demanda, une lueur de défi au fonds des yeux :
-Qu’est ce que tu me veux encore ?
-Je peux savoir ce que tu es en train de faire ? Cracha-t-elle avec une grimace de dégoût, Et puis, c’est quoi, ça ?
Elle désigna d’un geste du menton l’adolescent qui se pelotonnait contre le peintre, de plus en plus inquiet de la tournure des événements. Mais Raphaël lui caressa doucement la taille du bout des doigts et lui sourit tendrement avant de répondre, comme une profession de foi.
-ça ? C’est Arawn.
Il sourit de nouveau mais cette fois-ci, avec de l’acide dans l’ambre de ses yeux, pour fusiller la femme.
-Je te présente Caroline Gyès, ma…tante et tutrice.
L’irlandais releva la tête sans comprendre.
-Ta …Quoi ?
-Je suis sa famille !! Et je ne permettrai pas qu’un …anormal venir tenter de le séduire, et d’en profiter !!
Arawn resta abasourdi, mais l’orage éclata dans les yeux de Raphaël qui se souleva à demi, le garçon toujours serré contre son torse. Arawn ferma les yeux et se laissa faire, porter par la force de son ami, cherchant à n’entendre que sa chaleur, les battements de son cœur, et sa douce odeur de miel.
-Comment oses tu dire ça ?!! Toi ?! Père et Mère étaient à peine morts que tu t’es précipitée pour arracher leur fortune ! Et un vautour comme toi voudrait m’interdire d’aimer qui je veux ?! Je ne suis plus un enfant infirme que tu peux manipuler !
-Tu l’aimes ? Laisse moi rire !! Et lui, il t’aime ? C’est juste ton argent qui l’intéresse !! Ou alors il n’a pas pu trouver autre chose !
La femme ricana méchamment.
-Ce genre de pervers sauterait sur tout ce qui bouge pour assouvir ses pulsions !!Alors s’il est riche…… !!!
Arawn perçut que son bien aimé frémissait de colère. Puis, Raphaël soupira et le regarda avec douleur.
-C’est bien vrai que tu m’aimes, hein ?
L’adolescent sentit les larmes lui monter aux yeux et serra plus fort ses bras autour de la taille de son compagnon. Le peintre souriait avec tristesse, attendant une réponse, et la redoutant tout à la fois. Le lycéen se redressa doucement et enfoui son visage dans le cou de Raphaël.
-Je t’aime.
Il parsema de baisers la gorge douce du breton avant de reculer, rougissant de sa propre audace. Mais Raphaël le dévisageait, toute la chaleur de sa confiance irradiant ses prunelles. Il le savait : Arawn était insupportable, et sous les assauts de Caroline, il n’allait pas tarder à sortir les griffes, mais avant tout, le jeune homme était loyal et disait toujours la vérité sur ce qu’il ressentait.
Puis il reprit, buté.
-Et elle, je l’aime pas.
Raphaël sourit de sa moue enfantine et regarda de nouveau sa tante qui torturait des ongles, une des chaises du salon.
-Deux choses : Arawn n’est absolument pas au courant de l’état de mes finance, et ne t’inquiètes pas tu auras toujours de quoi plonger tes mains crochues ! Car c’est bien ça qui t’amène, hein ?
-Mais…je me faisais du souci pour toi !! Tu es vraiment insupportable ! C’est ce…dégénéré qui te rends comme ça !
-Moi ?
L’irlandais commençait à reprendre du poil de la bête. Il se leva, et s’appuya nonchalamment sur un des piliers de bois, vite rejoint par son compagnon qui commença mentalement à compter les points. Mais les yeux d’Arawn prenaient lentement une couleur améthyste qu ne présageaient rien de bon.
-Mais vous vous prenez pour qui de nous parlez comme ça ?
-Je me prends pour quelqu’un de sensé et d’intègre, qui s’inquiète pour l’avenir de son neveu !
-Et ben voyons.
-Et vous hein ? Je devine d’ici que vous vivez déjà là !!
-Et alors ça vous dérange en quoi ? On ne vous a pas mis dehors pour me faire de la place, quoique ce ne soit pas une mauvaise idée !
-C’est bien ce que je disais, vous n’êtes qu’un pique-assiette !
-Quoi ?
-Ne me prenez pas une idiote ! Raphaël n’est pas gay ! Et il n’y a rien d’excitant à se faire un homme diminué ! Vous n’êtes pas le premier à essayer de jouer les putes pour se faire un peu d’argent ! J’en ai vu défiler des filles ! Et vous êtes pareil !
-La ferme !
Si Raphaël ne l’avait pas retenu, Caroline aurait été éventré à coup de couteau, que le jeune homme venait de saisir dans la corbeille de fruits.
-Non mais vous vous êtes vu, avec votre allure de mère maquerelle ? Vous vous inquiétez pour lui, non mais laissez moi rire ! Vous ne lui avez même pas dit bonjour !! Tout ce qui vous intéresse, c’est de savoir combien je prends pour aller dans son lit !! Alors ne venez pas jouer la famille outragée !
-Raphaël !! Il se dévoile !
Caroline se renversa en arrière avec une exclamation de triomphe. Mais derrière elle, la haute silhouette de Yann se dessina. La femme se retourna et sursauta.
-Papa ?
-Tu n’en as donc jamais assez de te comporter de cette façon ?
Kathy parut à son tour et regarda sa fille avec sévérité. Puis elle soupira de lassitude. La maison si chaleureuse prenait, avec l’arrivée de Caroline, un parfum glacial et pesant. Alors que Arawn reprenait son souffle, que Caroline dévisageait ses parents avec un mépris non dissimulé, Raphaël saisit ses béquilles et sortit en trombe de la maison. Arawn le regarda faire, hésita une seconde, mais au sourire des deux grands parents, il se décida et courut à la suite du peintre qui s’était barricadé dans son atelier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zillah
Apprenti(e) Yaoiste
Apprenti(e) Yaoiste


Nombre de messages : 692
Date d'inscription : 14/05/2005

MessageSujet: Re: de l'automne....   Dim 21 Aoû à 18:08

youpppi la suite!!! banane banane
comme toujours c'est parfait!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seki Taka
Messie du YAOI
Messie du YAOI


Nombre de messages : 3524
Localisation : ... sur les routes de France ... avec mon portable XD
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: de l'automne....   Dim 21 Aoû à 18:12

ce'st magnifique chirolp_lovely
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://takamuri.skyblog.com
chibi loulou
Aspirant(e) Yaoiste
Aspirant(e) Yaoiste


Nombre de messages : 142
Date d'inscription : 15/03/2005

MessageSujet: Re: de l'automne....   Dim 21 Aoû à 18:15

snif, arrêtez, vous allez me faire rougir!!! chirolp_lovely merciiiiii et encore pardon, c'est court aujourd'hui! 3075
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
He@venly
Dieu / Déesse Yaoiste
Dieu / Déesse Yaoiste


Nombre de messages : 4613
Age : 28
Date d'inscription : 01/03/2005

MessageSujet: Re: de l'automne....   Dim 21 Aoû à 18:31

c'est pas grave, c'est toujours aussi bien chirub_poka


Dernière édition par le Dim 21 Aoû à 18:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.misstatayoyo.skyblog.com/
chibi loulou
Aspirant(e) Yaoiste
Aspirant(e) Yaoiste


Nombre de messages : 142
Date d'inscription : 15/03/2005

MessageSujet: Re: de l'automne....   Dim 21 Aoû à 18:34

mici je t'aime!!!!! chirolp_lovely
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
He@venly
Dieu / Déesse Yaoiste
Dieu / Déesse Yaoiste


Nombre de messages : 4613
Age : 28
Date d'inscription : 01/03/2005

MessageSujet: Re: de l'automne....   Dim 21 Aoû à 18:36

pleur3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.misstatayoyo.skyblog.com/
enai-san
Aspirant(e) Yaoiste
Aspirant(e) Yaoiste


Nombre de messages : 116
Localisation : devant mon ordi^^
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: Re: de l'automne....   Dim 21 Aoû à 18:46

nyaaa c'est toujours si bien écrit
que je peux pas blairer la Caroline, quelle garce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chibi loulou
Aspirant(e) Yaoiste
Aspirant(e) Yaoiste


Nombre de messages : 142
Date d'inscription : 15/03/2005

MessageSujet: Re: de l'automne....   Dim 21 Aoû à 18:56

et encore!!!! d'ici demain vous voudrez tous la brûler en place de grève!!!!! au bûcher, au bûcher!!!! angry2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kamuicaeli ou Kaka
MODERATEUR


Nombre de messages : 1079
Localisation : Accrochée aux lèvres charnues et pulpeuses de mon Hero d'amour XD !!! Nananère Ash !!!
Date d'inscription : 04/02/2005

MessageSujet: Re: de l'automne....   Dim 21 Aoû à 22:12

Non le bûcher c'est trop court ! Au pilori !! Qu'on l'écartèle ! Qu'on l'assoie sur des pousses de bambou ! Qu'on pousse des bouts de bois sous ses ongles !!
box Dans ta g... la maquerelle !!!

aplause3 La suite sivouplêt !!!! pleur2

_________________
MON BLOG YAOI MANGA: "My yaoi paradise" : http://myyaoiparadise.skynetblogs.be/
MON BLOG YAOI ANIME : http://achileus.skynetblogs.be/
MON GMAIL : myyaoiparadise @gmail.com
MA VIE : trop tard, je n'en ai plus !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
He@venly
Dieu / Déesse Yaoiste
Dieu / Déesse Yaoiste


Nombre de messages : 4613
Age : 28
Date d'inscription : 01/03/2005

MessageSujet: Re: de l'automne....   Dim 21 Aoû à 22:15

kaka tu fais trop rire!! lol lol lol

Au cachot la vieille bique!! diable diable quelle souffre de faim, de soif et qu'on la torture lentement en entendant chaque craquement de ses os cassés! box box
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.misstatayoyo.skyblog.com/
chibi loulou
Aspirant(e) Yaoiste
Aspirant(e) Yaoiste


Nombre de messages : 142
Date d'inscription : 15/03/2005

MessageSujet: Re: de l'automne....   Lun 22 Aoû à 9:08

ben mon vieux, faut pas vous embêter vous lol!! enfin, elle sera là ce soir!! la suite, hein, pas caroline...lol gene4 gene2 gene1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
He@venly
Dieu / Déesse Yaoiste
Dieu / Déesse Yaoiste


Nombre de messages : 4613
Age : 28
Date d'inscription : 01/03/2005

MessageSujet: Re: de l'automne....   Lun 22 Aoû à 13:01

ouffffff!!! pas de caroline! blobtongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.misstatayoyo.skyblog.com/
Kamuicaeli ou Kaka
MODERATEUR


Nombre de messages : 1079
Localisation : Accrochée aux lèvres charnues et pulpeuses de mon Hero d'amour XD !!! Nananère Ash !!!
Date d'inscription : 04/02/2005

MessageSujet: Re: de l'automne....   Lun 22 Aoû à 15:42

chirolp_lovely vivement ce soir !

chirol_gaan Toi aussi He@venly, tu es atteinte d'avatamorphisme !!!
pcrying La maladie se répend !!!

lol chirolp_wink

_________________
MON BLOG YAOI MANGA: "My yaoi paradise" : http://myyaoiparadise.skynetblogs.be/
MON BLOG YAOI ANIME : http://achileus.skynetblogs.be/
MON GMAIL : myyaoiparadise @gmail.com
MA VIE : trop tard, je n'en ai plus !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
He@venly
Dieu / Déesse Yaoiste
Dieu / Déesse Yaoiste


Nombre de messages : 4613
Age : 28
Date d'inscription : 01/03/2005

MessageSujet: Re: de l'automne....   Lun 22 Aoû à 16:18

avatamorphisme ??? lol lol

La suiteeee !! fou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.misstatayoyo.skyblog.com/
Zillah
Apprenti(e) Yaoiste
Apprenti(e) Yaoiste


Nombre de messages : 692
Date d'inscription : 14/05/2005

MessageSujet: Re: de l'automne....   Lun 22 Aoû à 16:36

suite ce soir cool alors.....
pcheerleader
pdevil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chibi loulou
Aspirant(e) Yaoiste
Aspirant(e) Yaoiste


Nombre de messages : 142
Date d'inscription : 15/03/2005

MessageSujet: Re: de l'automne....   Lun 22 Aoû à 21:46

Bon voilà la suite, je sais je suis méchante mais bon, ils feront ça au chapitre prochain promis!!!! lol chirub_poka j'espère que vous aimerez quand même!!!

-Raphaël !
L’adolescent frappa timidement à la porte de l’atelier. Il ne reçut aucune réponse et recommença un peu plus fort. Il n’y eu toujours aucune réaction. Alors, prenant son courage à deux mains, il posa timidement sa main sur la poignée de bronze et poussa la porte. Il se glissa à l’intérieur le plus silencieusement possible, mais aurait-il voulu trouver son ami, qu’il ne se serait pas risqué à avancer davantage. L’atelier se composait d’une seule et unique grande pièce de bois pain d’épice, embaumant le miel et la cire venant de la multitude de bougies qui se consumaient doucement. Arawn n’osait pas avancer car il ressentait comme une certitude qu’il n’était pas uniquement sur le lieu de travail du peintre, mais au cœur même de son âme. Il fit tout de même quelques pas. Les murs, le sol, les poutres du bâtiment qui avait dû être à une époque les écuries, tout était recouvert de lourdes tentures chocolat, rouge ou fauve, de chevalets emmêlés, de toiles éventrées ou tout juste esquissées. Partout, on trouvait des pots et tubes de peintures, des morceaux de pastels, des pinceaux qui avaient rendus leurs derniers souffles. Dans un des recoins de la salle, Raphaël se tenait droit et pâle, fixant sans le voir un feu d’enfer qui ronflait dans la cheminée.
-Raphaël… ?
Arawn hésita, mais alors qu’il regardait autour de lui de quoi engager la conversation, il eut un mouvement de surprise. Les yeux écarquillés, il parcourut les murs autour du breton qui s’était retourné et lui souriait d’une façon étrange. Il était partout : allongé sur un rocher au clair de lune, cheveux au vent sur le pont d’un bateau, inquiétant à roder dans un cimetière, à demi nu soulevé par un démon au regard d’ambre, mélancolique en regardant la neige….Raphaël avait du talent, du génie au-delà de tout ce qu’il avait pu connaître auparavant. Sous ses doigts, le moindre petit détail devenait vivant, presque troublant. On croyait pouvoir entendre le bruissement des ailes soyeuses, sentir contre ses doigts le froid d’un flocon, et lui même, se sentait captif des toiles, incapable de se détacher de sa propre image, sublimée à l’extrême.
-Tu aimes ?
Le peintre attendait sa réaction. Ainsi le lycéen découvrait son obsession, son amour pour lui ?! Car c’était bien cela qu’il éprouvait, une fascination pour ce jeune démon qui, sous des dehors tendres, frôlait la démence. Oh, le garder, l’enfermer ici, et le dessiner sans fin, être le seul à caresser des lèvres et du pinceau sa beauté, et ne plus se contenter de souvenirs si fades et incapables de combler sa frustration….les paroles de Caroline n’avaient fait qu’éveiller ses sens déjà tendus à l’extrême depuis l’arrivée du garçon. Il tendit les mains en avant comme pour le saisir, les yeux à demi voilés par le désir mais aussi une cruelle ironie. Arawn recula, effrayé. Il ne reconnaissait pas son compagnon en cet homme si visiblement brûlé par une passion cruelle. Son ami l’avait habitué à de la chaleur, de la douceur !
-Tu hésites ? Pourtant tu semblais bien prêt de payer ta pension tout à l’heure !
Arawn paniqua.
- Arrêtes ! Tu sais bien qu’elle m’avait provoqué ! Si je suis ici c’est parce que je …parce que je….
Le breton cracha un rire bref, qui claqua comme un jappement sec dans la pièce.
-Cela t’es plus difficile à dire ? C’est vrai que tu ne sais pas mentir !
Raphaël s’était de nouveau replongé dans la contemplation des flammes, le visage glacial. Arawn mit quelques secondes à assimiler l’insinuation, et s’approcha de son ami, si près que d’un geste de la main, il aurait pu lui caresser le dos. Mais il n’en fit rien, se contentant d’attendre que le peintre se décide à se lui faire face. Des larmes, de stupides larmes lui montaient aux yeux. D’abord sa mère complètement terrorisée par sa propre folie, et puis leurs baisers, si profonds, dont le simple souvenir suffisait à le faire chanceler, et voilà que Raphaël se mettait à douter ! Mais il l’aimait ! Et rien n’aurait pu lui ôter du cœur cette réalité ! Après plusieurs minutes qui parurent des siècles pour chacun d’eux, Raphaël, enfin, soupira. Il ne savait pas vraiment encore comment commencer. Il le chérissait tellement. Il serait mort s’il ne l’avait pas retrouvé, lové contre ce grillage, devant cet hôpital, à demi noyé de larmes…Il voulait le prendre dans ses bras, boire ses sanglots qu’il devinait malgré tous les efforts de son diablotin pour les dissimuler ; mais ce dont il avait le plus envie, là, maintenant….
-Arawn, pose pour moi.
Il se retourna pour sourire tristement.
-S’il te plait.
Il regarda autour de lui.
-Installe toi sur ce meuble.
L’irlandais surpris, mit quelques secondes à se rendre compte que son ami lui désignait une sorte de vieux fauteuil de velours rouge, entouré de bougies. Il s’y assit et regarda le peintre avec inquiétude. Mais celui-ci installait son attirail et commençait à tracer les premiers traits. Il s’en voulait de l’avoir blessé. Mais Caroline avait raison sur au moins un point : des filles, il en avait connu, des valides, des infirmes, des ravissantes, d’autres beaucoup moins, mais toutes finissaient par se lasser, ou ne perdaient pas de temps et tentaient leurs chances, puisant à pleines mains dans son cœur et ses finances, le laissant vide et solitaire. Mais lui, son flamboyant petit feu follet, il voulait le croire, il se consumait à l’idée de ne pas le croire ! Il pris sa décision et posa son fusain.
-Pardonne moi.
Cela n’avait été qu’un souffle, mais Arawn l’entendit. De nouveau, la chaleur qui l’entourait en présence de son bien aimé revint. Il sourit, mais curieux, il voulu en savoir plus.
-Raconte moi s’il te plait ! Qu’est ce qui se passe ?
Raphaël soupira, mais consentit à répondre.
-Comme je te l’ai déjà dit, mes parents sont morts quand j’avais dix ans. Moi, j’ai survécu, mais j’y ai laissé ma jambe et je suis resté dans le coma pendant plusieurs semaines. Cathy, ma grand-mère aurait adoré me prendre avec elle, mais la mort de son fils, mon père, elle a fait une grave dépression et grand-père devait rester tout le temps près d’elle. C’est donc Caroline, la sœur de mon père, qui est devenue ma tutrice légale. Bien que je sois majeur, elle a conservé certains droits sur moi, étant donné que son psychologue de mari pense que je garde des séquelles de tout ça.
-Je comprends pas…
-Elle a une procuration si tu veux.
Arawn hésita à comprendre. Il se renversa en arrière et passa sa main dans ses cheveux. Et dire qu’il se sentait parfois étouffé par le poids de sa propre famille !!
- Ce que je ne comprends pas, c’est cette histoire d’argent.
Raphaël rit.
-Mes parents étaient de grands artistes, je ne leur arrive pas la cheville d’ailleurs, et….
-Comment ça ? Non ce n’est pas possible, mieux que toi, ça n’existe pas !
-Tu es adorable mais laisse moi finir ! Gronda le peintre doucement.
Arawn sourit piteusement et lui tira la langue.
Je t’aime-Bref, ma tante s’est arrangée pour récupérer tous leurs biens pour les gérer. Elle a tout vendu et pris sa part. Le reste est m’appartient, mais comme elle garde des droits sur moi, je dois lui en verser un peu de temps en temps. Si avec cela tu ajoutes le fruit de mes propres tableaux, cela représente une jolie somme !
-Pfffff……
Le peintre releva un sourcil. Arawn réfléchissait, les yeux perdus dans ses pensées. La chemise trop grande dévoilait son torse et glissait lentement le long d’une de ses épaules. Il était si beau….Ses cheveux cascadant doucement, les yeux si bleus, sa peau pâle et les lèvres rouges, à demi ouvertes, si moelleuse, si attirantes. Raphaël se leva, prit ses béquilles et rejoignit le garçon sur la bergère. Arawn frémit d’anticipation. Peut-être que son compagnon allait de nouveau lui offrir un baiser….Le peintre pourtant voulait prendre son temps. Il commença par lui prendre délicatement le visage entre ses mains, juste pour en suivre la courbe des doigts, mais l’adolescent, impatient et inconscient sans doute, passa ses bras autour de son cou et l’embrassa fougueusement. Son baiser était encore un peu maladroit, mais Raphaël y goûta avec délices. Il passa amoureusement la langue sur la bouche close de son amour, lui demandant calment d’entrouvrir les lèvres et commença un ballet langoureux et terriblement adulte avec Arawn, qui sombrait peu à peu dans un océan de sensations nouvelles. Mais il comprenait une chose, Raphaël l’aimait, le chérissait, et ne le forcerait jamais, mais en cet instant, le peintre ne voulait plus attendre.
Je t’aime
Ses mains câlinaient sa taille mais suppliaient pour descendre à ses hanches, et le torse palpitant qui s’appuyait contre le sien, le renversait avec une lenteur merveilleusement insupportable. Arawn, s’il connaissait l’art de la guerre, ignorait tout de l’art de l’amour. Les lèvres de son bien aimé s’attardaient sur sa gorge, mais lorsqu’il descendit sur le torse, le lycéen se raidit, oh, pas de peur, mais de crainte, et d’appréhension. Raphaël soupira et se promit mentalement de faire une longue promenade sous la pluie pour se calmer. Il caressa doucement le beau visage inquiet, et sourit. Arawn se mordit un doigt, confus.
-Si tu veux tu….
Il posa sa main sur la bouche de son presque amant et embrassa doucement sa tempe.
-Plus tard. Reposes toi.
Ils restèrent longtemps ainsi, à écouter le bruit des gouttes sur le toit. Ils ne se connaissaient que depuis à peine plus que deux jours, l’été leur apprendraient d’abord à mêler leur cœur….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seki Taka
Messie du YAOI
Messie du YAOI


Nombre de messages : 3524
Localisation : ... sur les routes de France ... avec mon portable XD
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: de l'automne....   Lun 22 Aoû à 21:49

chirolp_lovely chirolp_lovely chirolp_lovely

rien à dire c'est magnifique!! aplause2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://takamuri.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: de l'automne....   Aujourd'hui à 21:31

Revenir en haut Aller en bas
 
de l'automne....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
YAOI*MANIAC :: Fanfictions (yaoi ou non) :: Vos fics-
Sauter vers: