YAOI*MANIAC

Forum des sites nanoda.biz et yaoimaniac.com, dédiés à Gravitation et au YAOI en général.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Yuki, my Friend! Yuki, my Lover!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Seki Taka
Messie du YAOI
Messie du YAOI


Nombre de messages : 3524
Localisation : ... sur les routes de France ... avec mon portable XD
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Yuki, my Friend! Yuki, my Lover!   Jeu 29 Sep à 23:32

mais qu'est-ce que vous avez tous? vous avez la larme sensible? bon c'est vrai que je suis pas gentille sur ce coup mais bon qu'est-ce que ce sera quand je l'aurais écrit...


le couple (enfin pas vraiment )s'arrête devant un fleuriste qui était juste devant le cimetière. Yuki prêta ses lunettes de soleil à Eiri et lui donne quelques conseils.

yuki : évite de te retrouver dans un endroit peuplé.Avec Seguchi, on est arrivé à te cacher du monde. Je connais bien cette fleuriste, elle pourra garder le silence sur ta visite d'aujourd'hui.
Eiri : ah et comment as-tu fait pour la convaincre de se taire ?
Yuki : ... (détourne son regard d'Eiri)...
Eiri : oui je vois * sale débouché!! *... en tout cas, merci pour tut, Eiri...
Yuki : une dernière chose, je viendrais te chercher dans le cimetière un peu plus tard...
Eiri : bien, alors à tout à l'heure...

Eiri descend de la voiture et Yuki démarra. depuis de longs mois interminable, il pouvait enfin sortir: sa dernière sortie pour le Japon était la visite de la tombe de son correspondant. Eiri ne se réjoissuissait nullement de la situation. Tout le monde sauf Seguchi et Yuki le prennait pour Shuichi Shindo, lui qui est enterré en ce moemnt sous son nom. comme lui avait demandé yuki, le correspodant achete des fleurs puis va dans le cimetière.

au préalable, yuki lui avait donné le lan du lei ainsi que le chemain à prendre. Contrairement aux tombes françaises, les tombes japonaises n'était représenté que par un peztit obélisque sur lequel était inscrit le nom de famille du décédé. elle était très loin la tombe de shuichi de l'entrée : en fait, elle était bien décorée avec une vraie tombe à la française. Eiri dépose son bouquet de fleurs puis alla chercher de l'eau pour nettoyer la pierre tombale. la fontaine était proche decette pierre. quand il revient à son leiu de recueillement, il bouscula dans sa course une personne. toute l'eau qu'il avaitrecueillie se déversait sur le sol granileux du chemin.

Eiri : aïe! aïe!
Homme: excuse-moi, tu t'es pas fait mal, Shuichi?
Eiri : * Shuichi?!*

Eiri leve ses yeux et s'etonne de trouevr en face de lui, le jeune homme qu'il avait rencontré la nuit dernière. il lui tendait sa main pour l'aider à se relever. le correspondant était submergée par ses yeux très bleus au point de voir la mer de France. l'étranger secouait sa main pour le réveiller.

Homme: tu te sens bien, SHuichi?
Eiri: hein... oui ...oui... mais vous êtes...
Homme: oui... nous sommes rencontrés heir soir vous vous en souvenez?
Eiri : je ne saurais comment vous remercier de m'avoir sortir de l'embarras hier... mais je ne connaispas votre nom....
Homme: ah oui... chirub_poka ...Hitari... Anami Hitari...
Eiri : moi c'est... * oups faut pas que je dises mon vrai nom *
Anami : vous êtes assez connu qu'on vous reconnaît tout de suite... ah j'ai dit quelque chose qu'il ne faut pas....
Eiri : ah... non ...non ... * ce qu'il faut pas entendre!! moi reconnaissable... c'est clair que je ne passe pas inaperçu même avec mes lunettes *....
Anami : vous rendez hommage à un de vos parents?
Eiri : non... à un ami...

ça faisait très mal à Eiri de se faire passer pour Shuichi devant Anami qui devait être surement une personne importante pour Shuichi mais il n'ose pas lui poser de questions de peur qu'il découvre la vérité. comme Anami n'avait plus de temps libre, il s'excuse de son départ à Eiri et sort du cimetière. le correspondant se sentait un peu mal à l'aise et semblait avoir eu un moment de silence lorsqu'Anami passait à coté de lui.

Eiri : * Son odeur... *

Eiri avait du perdre la notion de réalité pendant un moment étant donné que l'orsqu'il se retournait, Anami était loin, près de la sortie. En oubliant carrément ce qu'il devait faire, Eiri part à sa trace et finit le rattrapper devant la fleuriste. Anami et Eiir étaient de chaque coté de la rue. Eiri essouflé, s'écrie le nom d'Anami. le jeune homme blond se retourne et traverse la rue sans prendre garde à la voiture qu'il fonçait à vive allure sur la chaussée. Seul le bruit de klaxon les ramenaient à la réalité mais Anami semblait être paralysé sur ses deux jambes. plus vif, Eiri se jette sur Anami pour qu'il ne se fasse pas renverser. Après l'avoir attrapé, les deux jeunes hommes roulèrent l'un contre l'autre jusqu'au comptoir de la fleuriste. des pots de vases se brisent autour d'eaux et la gérante du magasin vient voir ce qu'il se passe.

Gérante: vous allez bien?
Anami: gene2 oui heureusement que SHuichi était là.... Shuichi.... SHUICHI!!!

Eiri s'était blessé à la tête et un filet de sang coule sur son visage. Anami interpelle la gérante pour qu'elle appelle une ambulance pour essayer de sauver la vie d'Eiri qui était sèrement touchée à la tête.

à suivre....

Prochaine partie : encore un retour à l'hopital!!! vraiment ils sont vraiment trop malades mes persos ou bien estc-e moi?? hi hi !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://takamuri.skyblog.com
away
Addicted to YAOI
Addicted to YAOI


Nombre de messages : 1775
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Yuki, my Friend! Yuki, my Lover!   Sam 1 Oct à 20:33

C'est qui Anami??? O_o
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seki Taka
Messie du YAOI
Messie du YAOI


Nombre de messages : 3524
Localisation : ... sur les routes de France ... avec mon portable XD
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Yuki, my Friend! Yuki, my Lover!   Dim 2 Oct à 23:22

après avoir emmené Eiri à l'hopital central de Tokyo, Anami s'excusa auprès de lui pour lui avoir causé cet accident de ne pas pouvoir rester plus longtemps avec lui. Eiri accepta ses excuses. Ananmi partit aussitôt avec son agent toujours aussi stréssé que la dernière fois. Eiri avait un bandage sur sa tête et soupirait pour avoir manqué son avion. l'hopitâl ne le laisserait pas sortir dans l'après midi et q'il le permettait, il serait trop tard pour enregistrer ses bagages. il devait rester encore au Japon. il s'allongeait sur son lit en attendant le médécin. il avait la t^te un peu vide pourtant l'odeur d'anami lui rapellait quelque chose.

Eiri: cet odeur... j'ai l'impression de la connaître... mais quand est-ce que j'ai eu l'occassion de respirer un tel parfum?Yuki : quand tu auras fini de marmonner, on pourra y aller!!
Eiri : QUoi? YUki!!!

Eiri se releva tout de suite et se mettait au garde à vous devant Yuki. le français avait complètement oublié de rejoindre l'écrivain devant la tombe de Shuichi, de plus, il ne l'avait pas encore néttoyé. Eiri avait toutes les raisons de croire que YUki était en colère contre lui, mais en plus, il était obligé de rester chez lui, le temps qu'il faudra pour qu'il trouve un billet pour la France. le blond ne jeta qu'un regard verrs lui avant de se retourner pour partir. comme un petit chien, Eiri marchait sur ses pas.

de retour chez eux, tatsuha s'empressa de sauter dans les bras d'Eiri mais Yuki ayant prévu ce coup, écarta Eiri pour laisser le champ libre au saut de son petit frère pour qu'il sorte de son appartement.

Eiri : * qu'est-ce que je dois penser de ça? mais cette voix,...*

le français touran ses yeux sur la télévision et son regard se figea lorsqu'il voyait Ananmi Hitari à la télévision. c'était une émission de variété musicale qui était en train de se diffuser. Anami était l'invité spécial de l'émission et l'aminatrice était sous son charme!! cette attitude
lui rappellait fortement Yuki. mais ce qui lui choquait le plus, c'étaient les paroles d'Anami.

Animatrice : avant que vous ne vous présentiez votre nouvelle chanson, vos fans désirent savoir ce que vous pensez des artistes phares de la NG Corporation, étant donnés que votre maison de disques et celle-ci sont en perpétuelle concurrence?
Anami : pour commencer, je dois remercier Sakuma Ryuchi, l'homme qui m'a donné envie de faire une carrière. donc sakuam, merci...
Animatrice : Quant à Shindo?
Anami: je ne dirais rien pour lui si ce n'est que j'aimerais le revoir pour que l'on parle ensemble de notre passion commune pour les Nittles Graper.
Animatrice : Vous vous êtes déjà rencontrés alors?
Anami: bien sûr puisque sans lui, je ne serais pas en votre compagnie...
Animatrice: merci, Hitari Anami. mais avant votre prestation, nous allons regarder une vidéo de votre vie!!

Eiri n'en revenait pas : Anami détestait l'artiste Shindo. Yuki ayant bien compris ce sous entendu, éteignit la télé. le correspondant était toujours sous le choc mais il revient à la réalité par tatsuha qui était revenu et regarder le clip live d'Anami. les deux Yukis étaient surpris mais énervés qu'ils voulaient jeter à cousp de pieds dehors le noir. pourtant, ils ne faisaient rien en voyant le clip du chanteur Anami.

l'introduction avait des rythmes de tango. Anami n'était pas encore présent sur la scène pourtant il arrivait dans une tenue très élégante mais un peu provocateur dans se couleurs. En effet, il portait un pseudo gilet noir dont le pantalon et le chapeau était assorti. une ceinture d'argent pendait sur le flanc droit du chanteur ainsi qu'une cravate aux paillettes d'argent était accrochée à son cou. pendant toute la première partie, il dansait avec une partenaire fortement jolie. Lorsqu'elle lui caressait le visage, Anami dont la moitié du visage était caché par le chapeau, laprend pour ensuite la jeter violemment sur le sol. cette fille en furie revient vers lui. elle lui tapotait l'épaule droite, Anami se retournait et elle lui sautait dans ses bras. de nouveau face au public, elle s'apuyait sur le coté droit pour le faire basculer puis elle s'en va temporairement pour laisser Anami chanter la chanson.
aux premières paroles, les deux yukis sentaient un trouble dansleurs poitrine. devant la télévision, tatsuha bavait en voyant les mouvements d'Anami. il était tout à fait dans les critères d'homme idéal pour lui (pour se le faire quoi). si le trouble de Yuki ne durait qu'un moment celui d'Eiri persistait.

Eiri : Tatsuha, laisse-moi voir le clip d'Anami.
tatsuha : et pourquoi?
Eiri: c'est mon concurrent! je veux voir comment il fait pour ... (il serra sa chemise au niveau de son coeur)
tatsuha: ok

à ce moment-là, la caméra qui filmait se rapprochait du visage du chanteur pour lui faire un plan américain. Anami dansait avec sa partenaire pendant qu'il chantait. En regardant bien, Eiri avait l'impression d'avoir eu un flash dans sa tête : un flash qui montrait Shuichi en train de chanter sur ce plateau. tout ce que faisait Anami surtout au niveau vocal faisiat ressurgir en Eiri les souvenirs de Shuichi. à la fin de la chanson, Eiri s'écourlait sur le sol comme épuisé. la magie qui s'était opéré sur lui s'était estompé en même temps que les dernières notes de musique.
tatsuha venait près de lui pour savoir ce qu'il y avait.

Eiri : Pourquoi?
Tatsuha: hé, Shuchan, ça va?
Eiri: alors ce que je pensais était juste...
Tatsuha: tu me fais peur Shuchan!!
Eiri : mais arrête de m'appeler Shhuchan!! tu sais très bien que je ne supporte plus cemanège!!!
Yuki : c'est à mon frère que tu viens de parler là et tu t'es découvert tout seul.
Eiri : Quoi mais...
tatsuha: alors c'est donc Punpun qui dormait. j'auraisdu m'en douter !!
Eiri : *au secours!! *

comme par miracle, Eiri retrouva ses forces et essayait de s'échapper des griffes de Tatsuha. Yuki, agacé par sa journée, le prend par le col de son pull et l'éjecta hors de son domicile. Eiri soupirait de soulagement comme s'il s'était sorti d'affaire. il enlevait son bandage à la tête puis jouait avec celui-ci. yuki rentra dans le salon et remarquait qu'Eiri était songeur et qu'il s'était lassé aller par la chaleur suffoquante de la pièce. Eiri, les yeux fermés, respirait rapidement. Yukiposait sa main sur son front et Eiri ouvrit les yeux.Son visage était rouge par la chaleur, devenait de plus en plus en rouge.

YUki : Tu as de la fièvre...
Eiri : je n'ais pas besoin de toi pour savoir ce que j'ai.
Yuki : pourquoi est-ce que tu as fait une crise tout à l'heure?
Eiri: je ne sais pas.. un moment nostalgique peut-être...
YUki: Nostalgique?
Eiri: excuse-moi... je dois te déranger...

Eiri détourna son tête de yuki. le correspondant ne savait pas ce qu'il passait en lui masi en fait il avait peurde la réalité qu'il se présentait à lui. l'écrivain voulait le rassurer par une caresse mais Eiri repoussa sa main avec un regard dans le vide. agacé, Yuki serra cette main provocante. Eiri sentant la douleur, tourna sa tête vers l'écrivain pour lui demander des explications.
cependant, c'était un baiser fougeux de Yuki qu'il recevait de sa part. YUki, était trop énervé pour se contrôler et se colla à Eiri. le correspdant n'était pas du tout d'accord mais il ne pouvait rien qu'à la force de Yuki. une des mains de Yuki se promenait sur le corps humide d'Eiri.le Français la sentait mais comme ses mains était bloquées par l'autre mains de YUki, il ne pouvait rien faire et son visage exprimait mainteant un mélange de peur et de plaisir.

Eiri : * Non... Non... je ne veux pas... je ne veux pas.... Arrête.... ARRETE!!!!!!!!!!!!!! NON!!!!!!!!!! *

à suivre!!

prochaine partie : Dois-je partir: c'était ça son message?à quoi ça sert de vivre maintenant?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://takamuri.skyblog.com
away
Addicted to YAOI
Addicted to YAOI


Nombre de messages : 1775
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Yuki, my Friend! Yuki, my Lover!   Lun 3 Oct à 9:35

Hmmmmm...
La suite!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seki Taka
Messie du YAOI
Messie du YAOI


Nombre de messages : 3524
Localisation : ... sur les routes de France ... avec mon portable XD
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Yuki, my Friend! Yuki, my Lover!   Lun 3 Oct à 15:36

tu veux que je continue cette partie ou bien on passe à l'histoire?

Les lèvres de Yuki étaient soudés à celle d'Eiri. à cause de son état de santé et de la fatigue accumulée au cours de la journée, le français ne pouvait rien faire contre Yuki. sentant la main rebelle de Yuki sur son corps qui défaisait les boutons de sa chemise, Eiri tremblait. Yuki n'en souciait pas et détachaient ses lèvres du visage d'Eiri. le français pouvait enfin parler mais il n'avait pas la force de lui dire d'arrêter. ses lèvres bougeaient mais aucun son de sa bouche n'en sortait et des larmes coulaient sur son visage.

Eiri : ... * Arrête.... s'il te plaît .... arrête... * ...

Yuki voyaient ses larmes. elles étaient à la fois belles et salles. Belles car elles ressemblaient à des perles de cristal sales du fait qu'elle était des larmes de tristesses. reprenant petit à petit ses esprits, Yuki libéra les mains d'Eiri. elles avaient un bel anneau rouge au niveau du poignet ce qu'il témoingnaient de l'inégalirté des forces entre ces deux personnes. le français prenant peur face au regard de Yuki, se recroquivillait sur lui-même. Yuki voulait s'excuser auprès de lui mais Eiri recula de peur à ce que Yuki recommençait.

Yuki : je suis désolé...
Eiri : est-ce que ça te fait mal que je sois ici? je ressemble à SHuichi, j'ai la voix de Shuichi, j'agis comme Shuichi mais je ne suis pas lui. ça te fait si mal de ne plus le voir que tu étais près à me violer pour ça?
Yuki : ....
Eiri : SHuichi avait bien raison à mon sujet... je ne voulais pas le reconnaître mais... ce qu'il a dit est toujours dans ma tête... comment pourrais-je oublier ses paroles? ...
YUki : qu'est-ce qu'il t'as dit?
Eiri : que je t'aimais... au point de vouloir trahir son amitié... je ne sais pas si tu te rappelles mais pour te sauver, j'ai du ... et c'est sur malentendu que nous sommes arrivés là.... c'est donc à moi de m'excuser.... je ne dois plus vivre ici... à chaque fois que je passes cette porte, je vois Shuichi en train de me dire : " de quel droit viens-tu chez moi? "... excuse-moi...

Eiri pleurait et cacahait son visage de tristesse à Yuki. l'écrivain n'imaginait pas de ce qu'Eiri venait de dire... bien qu'il connaissait l'histoire, il ne savait pas les sentiments noirs de la culpabilités étaient au plus haut point chez lui. Yuki alla dans sa chambre pour aller chercher une couverture. La fièvre d'Eiri remontait à grande vitesse et le malade commme à son habitude suivait Yuki. arrivé dans la chambre, Eiri s'ecroula mort de fatigue et de fièvre, dans les bras de Yuki. l'écrivain était surpris et le rattrapa. EZiri était tout rouge et oupirait des souffles chauds. n'ayant pas le choix, Yuki le déposait dans son lit et veillait à son chevet.

Yuki : * je ne sais plus quoi penser. qu'est-ce que je dois faire? ce chanteur anami ressemble à Shuichi quand il chante, pourtant son allure est totalement différente. que dois-je faire? *

Le lendemain matin, Eiri allait mieux et se leva. il ne s'était aps rendu compte qu'il était déjà Midi passé et qu'il devait prendre le travail de SHindo aujourd'hui. ill s'habilla en vitesse et en quittant la chambre, il tombait nez à nez avec Yuki. le romancier le prenait par l'épaule et touchait avec l'autre main le front d'Eiri.

Yuki : ça a bien baissé... les français s'en remettent vite à ce que je vois...
Eiri: excuse-moi j'ai pas le temps de parler je dois aller au studio.
Yuki: c'est officiel alors?
Eiri: Pardon?
Yuki: tu es Shindo Shuichi dehors mais pas ici. TU es toi-m^ême dans cet appartement. au fait c'est pour toi! (pose une clé dans la main d'eIRI) c'est la clef de l'appartement : à partir de maintenant je serais absent tout le temsp et je ne regarde pas tes horaires de travail.
Eiri : merci beaucoup, Eiri.
Yuki : une dernière chose, change-toi!! (détourne son regard et devenu un peu rouge) tu fais trop sérieux dans cette tenue!!
Eiri: à vos ordres, chef!!

à suivre!!
Prochaine partie: si Yuki m'a accepté alors je pense qu'il n'ya uara pas de problème mais j'ai encoreune chose à régler : Anami Hitari répugne le travail de Shindo mais pourtant il l'admire. c'est quoi ce paradoxe? hein??? Comment ça, Bad Luck a changé?? réponse dans les prochaines parties.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://takamuri.skyblog.com
away
Addicted to YAOI
Addicted to YAOI


Nombre de messages : 1775
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Yuki, my Friend! Yuki, my Lover!   Lun 3 Oct à 21:32

Oyoyoye!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seki Taka
Messie du YAOI
Messie du YAOI


Nombre de messages : 3524
Localisation : ... sur les routes de France ... avec mon portable XD
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Yuki, my Friend! Yuki, my Lover!   Lun 3 Oct à 21:33

je n'ai rien compris à ce que tu as dit myra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://takamuri.skyblog.com
away
Addicted to YAOI
Addicted to YAOI


Nombre de messages : 1775
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Yuki, my Friend! Yuki, my Lover!   Lun 3 Oct à 21:39

C'est pas grave, continue^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
He@venly
Dieu / Déesse Yaoiste
Dieu / Déesse Yaoiste


Nombre de messages : 4613
Age : 27
Date d'inscription : 01/03/2005

MessageSujet: Re: Yuki, my Friend! Yuki, my Lover!   Mar 4 Oct à 0:32

allez petit commentaire: J'ADOREEUHHHHHHHHHHHHHHH bloblaugh chirolp_lovely
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.misstatayoyo.skyblog.com/
Seki Taka
Messie du YAOI
Messie du YAOI


Nombre de messages : 3524
Localisation : ... sur les routes de France ... avec mon portable XD
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Yuki, my Friend! Yuki, my Lover!   Mer 5 Oct à 17:50

bon j'écris un bout mais ce sera pas fini!!bon allez je termine

Devant la Ng corporation, Eiri respirait un bon coup avant de mener la vie de Shuichi Shindo. Il entra dans le hall et il s'arrêta devant une télévision où la vedette était Tohma seguchi.

Eiri : * il doit être surement en conférence*
Tohma: Je vous annonce un grand Changement pour le groupe Bad Luck...
Eiri : * quoi? il va quand même pas.... *
Personnel: hé Shindo, tu devrais être avec le président!
Eiri: AH... elle est où la salle?
Personnel: à la salle 3 au fond du couloir là!
Eiri: Merci!!

le correspodnant courut le plus vite possible. arrivé devant la salle il ouvre d'un coup la porte ce qui surpris tout les journaliste mais pas Tohma. le français avançait jusqu'à lui et lui demander des explications!

Eiri: qu'est-ce que ça signifie, Seguchi???
Tohma: je fais ce que tu m'as demandé...
Eiri : je ne t'ai rien demandé !!! et puis si je suis là c'est pour reprendre le travail et ...
Fille: Shu - san!!!
Eiri: QUoi????

Une fille aux longs cheveux sauta dans les bras d'Eiri et l'embrassa devant tous les journalistes qui en profitaient pour immortaliser ce moment. Eiri était très surpris et la repoussait. Eiri suait atrocement en voyant la jeune fille qui lui avait sauté au cou.

Eiri : * C'est pas vrai....*
Tohma: Je vous présente votre nouveau partenaire de travail...
Fille: Bonjour tout le monde!!! JE m'appelle Ayaka Yuki!!
Eiri: * NON.............. pcrying PAS ELLE pcrying *
Journaliste1: Melle YUki, quelle est votre fonction dans le Groupe Bad Luck?
Ayaka: jesuis là pour seconder la voix de Shuchan!!
Journaliste: à vous entendre, vous êtes très proches de Shindo... et à votre nom...^^ comment connaissez-vous Shindo?
Ayaka: je suis la cousine d'Eiri Yuki et je suis heureuse de devenir sa petite amie!!
Eiri: * qu'est-ce qu'il me retient de te tuer, Aya??*.... Non c'est pas vrai, Elle est effectivement.... * là c'est moi qui enfonce le couteau *....
Journaliste1: donc vous confirmez, Shindo?
Eiri: Non...!!!
Tohma: La mère de Melle Yuki était à la tête de la production musicale de ASk ancien groupe apparenant à ma compagnie. depuis notre fusion, tous les artistes issues de nos deux compagnies sortiront sous le nouveau label " NG UnYverSalY ". et pour célébrer notre nouvelle amitié dans le monde musical, Bad Luck a été choisi pour accueillir le nouvel label!!
Eiri: Je suis pas d'accord là!!! tu ne m'as pas demandé mon avis!! *enfin pas le mien mais bon ça revient au même*
Tohma: t'es pas en position pour négocier et sur ce que je termine la conférence....
Ayaka: bientôt NG UnYverSalY sera une redoutable concurrence en sortant le meilleur Single de Bad Luck!!
Eiri: * Y a de l'abus là!!*

pour témoigner de la nouvelle fusion, eiri, Ayaka et Tohma se serraient la main avec un grand sourire. pourtant Eiri n'avait pas de quoi se réjouir depuis la venue d'Ayaka. après la conférence, tous les journalistes étaient parties. Eir vidait son sac devant Tohma étantdonné qu'il n'était pas nécessaire de se cacher devant lui.

Eiri: je epux savoir ce que tu fous réellement ici!!
Ayaka: mais Eiri-lkun, je m'inquiétais pour toi... et ce'st comme ça que tu me traites après des moisd'absence!!! pcry t'es méchant!!!!!!!!!pcrying pcrying pcrying pcrying
Eiri: Tohma, mais comment est-ce que t'as pu l'embaucher? tu sais très ce qu'il va se passer s'ils me voient!!
Tohma: c'est quand même ta cousine. les français n'ont'ils aucun attachement familail?
Eiri: bien sûr que si mais là, ça dépasse les bornes!! elle n'a pas besoin de m'embrasser !!
Ayaka: Snif... pcry t'es machant, je avsi à le dire àtout le monde que t'es Eiri Yuki!!
Eiri: non... NON!! Ayaka je te promets de faire tout ce que tu veux amis surtout ne dis rien!!
Ayaka: Alors on va faire le clip vidéo à paris!!
Eiri: je vasi le regretter...
Ayaka: tu as dit quelque chose?
Eiri: non... on part quand alors?
Ayaka: on part pendant un mois avec tout le monde!!
Eiri : Ok et t'as prévenu tout le monde?
Ayaka: bien sûr puisqu'ils sont à Paris en ce moment il nousmanque plus que nous!!
Eiri: QUoi??? 0_o chirol_gaan

de retour à l'appartement, Eiri préparait ses affaires. Yuki dans l'encadragement de la pièce le regardait. un sentiment de solitude envahit le corps de Yuki. lorsque Eiri avait enfin fini, il allait dans la cuisine pour boire un verre. mais il s'arrêtait à 30 centimèters de Yuki et insconsiemment il recula d'un pas. YUki se dégageait de son chemin et Eiri reprenait de plus belle son cheminement jusqu'à la cuisine. il buvait l'eau du robinet et se lavait le visage.

Eiri: * Je devrais être content de pouvoir rentrer chez moi mais... pourquoi est-ce que j'ai un sentiment de vide? *

Eiri mettait sa main devant sa bouche et sentait qu'il allait vomir. il ne sentat pas bien et Yuki venait l'enlacer pour le rassurer. Eiri était si surpris qu'il se retournait. Yuki déposaitun baiser sucré sur les lèvres glacées d'Eiri. Eiri fermait les yeux et sentaitla caresse de la main sur son visage puis sur son cou. Eiri, reprenant unpeu ses esprits, demanda à Yuki s'il allait bien. celui-ci prenait un des plus longs mèches de ses cheveux dans ses doigts et la léchait. puis un regard sérieux mais doux se desidait devant les yeux d'Eiri. le français rougissait et était subjigué par ce regard qu'il se laissait fare par les gestes sensuelles de Yuki. Eiri savait que ce qu'il faisait était mal mais comment résister à la puissance du désir que Yuki avait déclanché en lui. des larmes voulaient sortir de se syeux mais il se retienait.

Eiri : * Pourquoi? Alors que je sais que... Pardonne-moi, shuichi.... mais je crois que tu avais raison... J'aime Eiri... peut-être autant que toi... *

à suivre!!

Prochaine partie : Si on pouvait remonter dans le temps, je le ferais mais ce que j'ignorais c'est que le temps c'est comme les saisons, il revient toujours au même moment et au même endroit....


Dernière édition par le Mer 5 Oct à 22:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://takamuri.skyblog.com
away
Addicted to YAOI
Addicted to YAOI


Nombre de messages : 1775
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Yuki, my Friend! Yuki, my Lover!   Mer 5 Oct à 19:46

Nié???? 1062
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
He@venly
Dieu / Déesse Yaoiste
Dieu / Déesse Yaoiste


Nombre de messages : 4613
Age : 27
Date d'inscription : 01/03/2005

MessageSujet: Re: Yuki, my Friend! Yuki, my Lover!   Mer 5 Oct à 22:09

j'adore eiri et yukiiiiiiiiiiii bloblaugh
Il sont trop mimi chirolp_lovely
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.misstatayoyo.skyblog.com/
Seki Taka
Messie du YAOI
Messie du YAOI


Nombre de messages : 3524
Localisation : ... sur les routes de France ... avec mon portable XD
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Yuki, my Friend! Yuki, my Lover!   Mer 5 Oct à 22:11

t'as raison d'en profiter parce que ce couple ne se réalisera jamais. vu que tout le monde est déjà casé dans cette fic
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://takamuri.skyblog.com
He@venly
Dieu / Déesse Yaoiste
Dieu / Déesse Yaoiste


Nombre de messages : 4613
Age : 27
Date d'inscription : 01/03/2005

MessageSujet: Re: Yuki, my Friend! Yuki, my Lover!   Mer 5 Oct à 22:13

maieuhhhhhhhhh c'est po juste pleur6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.misstatayoyo.skyblog.com/
Seki Taka
Messie du YAOI
Messie du YAOI


Nombre de messages : 3524
Localisation : ... sur les routes de France ... avec mon portable XD
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Yuki, my Friend! Yuki, my Lover!   Mer 5 Oct à 23:55

alors les couples déjà probable!!

Eiri est casé avec Ayaka
yuki > pas la peine de le dire
Anami > lui aussi il est casé^^

et puis les autres on connaitleurs situations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://takamuri.skyblog.com
Seki Taka
Messie du YAOI
Messie du YAOI


Nombre de messages : 3524
Localisation : ... sur les routes de France ... avec mon portable XD
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Yuki, my Friend! Yuki, my Lover!   Jeu 6 Oct à 2:15

Mais pourquoi sont-ils allés se foutre à Paris les Bad luck??? 0_o (ah oui c'est vrai, c'est moi qui a écit qu'ils devaient bosser là-haut ^^' et puis ça laisse un beau champ libre pour **** Very Happy bowdown )

quelques jours après le départ d'Eiri de son appartement, Yuki se remettait à son travail. malgré la confusion que l'on pourrait porter sur le nom d'Eiri Yuki, Tohma avait réussi à manipulerles médias pour que l'on croit que le garçon mort pendant le facheux accident était simplement un jeune garçon qui avait reçu par bonheur (ou plutôt par malheur) le même nom que l'homme sur lequel toutes les filles et femmes fantasment. devant son ordinateur, il ne trouvaient aucun mot pour commencer son roman pourtant il était très doué pour capter son public dès les premières lignes: mais cette fois rien ne sortait de sa tête qui était complètement vide. il ferma son outil de travail et se prépara un café bien chaud. à peine il avait franchi la portede son bureau, il s'arrêta pour observer le silence de son appartement. aucun bruit, rien, ne se faisait entendre. même les pots d'échappements des voitures detokyo n'entravaient cesilence qui devenait deplsu en plus lourd au fil du temps. Yuki s'en rappelle : de cette vie triste et maurose qu'il avait vécu avant sa rencontre avec Shuichi. l'écrivain marchait pour faire disparaître le silence. Il était déjà 22 heures passées. l'écrivain n'avait plus la notion de temps depuis qu'il était seul. les petites paroles de Shuichi à son réveil et avant de se coucher lui manquait au point qu'il serrait ses mains au niveau de son coeur. dans cette atmosphère silencieuse mais lourde,Yuki suffoquait, ce n'était pas les ouvertures vers l'extérieur qu'il manquait mais plutôt l'air pur, l'oxygène indispensable à tout homme pour vivre. Les néons de la ville s'éteignent les unes après les autres. cette coupure de courant imprévue renforçait le mal qui rongeait dans le coeur du romancier. Yuki se recroquivillait sur lui-même, ne sentant nullement que ses larmes coulaient sur son visage devenu pâle par la froideur de la pièce et surtout par la fatigue qu'il avait accumulé depuisquelques jours.

Yuki : Quatre jours seulement... il ne s'est écoulé que 4 jours et pourtant j'ai l'impression que cela fait plusieures années voire une éternité qu'il est parti. est-ce ainsi que je vivais avant que je ne vous recontre? si cela est vrai alors, je ne veux pas de cette vie. je veux entendre ta voix, te sentir, te voir, SHuichi...

Yuki regardases mains humidifié par les larmes.Tous ses souvenirs, se disputes, ses moments de tendresse, de peine et de joies avec Shuichi revenaient en lui. Puis il enfouit son visage dans ses mains en pensant maintenant à Eiri, le jeune correspondant de son amant qui avait les mêmes traits que lui.

YUki: en fait depuis le début, je n'ai jamais accepté ta mort.... Même quand je l'ai su, je ne voulais pas y croire... croire que tu sois parti... que tu sois... mort... Comment est-ce que c'est possible? dites-moi pourquoi... POURQUOI???

Yuki hurla comme s'il désiraitque tous entend son cri de deséspoir. Ses larmes coulaient à flots: rien ne pouvait les arrêter. il ne les cherchaient pas à les tarir. Il évacuait toute sa peine, sa souffrance qu'il avait caché au fond de lui comme ce jour où il a tué son professeur Yuki Kitazawa. Il n'yavait que 16 ans et pourtant il était adulte dans son altitude sauf quand il était aux cotés de Kitazawa.
Le romancier ne suppportaitt plus de rester un instant de plus dans cet appartement ordonnémais lugubre. il décida alors d'aller faire un tour pour essayer de se calmer.
Minuit passé...yuki s'était inconsciemment rendu à son premier lieu de rencontre avec Shuichi. rien n'avait changé dans ce parc: les arbres,les lampadaires dont la lumière éclairait le chemin, le grillage sur le bord pour admirer une vue de la capitale nippone. Yuki se souvenait de cet premier instant où il avait posé son regard sur Shuichi : il savait que cette rencontre changerait sa vie surtout s'il venait à critiquer aussi sèchement des paroles lamentables. Cette rencontre était ancrée dans sa tête et marchait pour arriver dans la lumière du lampadaire le proche de lui. Yuki croisait ses bras et frisonnait pour se réchauffer.

Yuki : cela fait exactement Trois ans... il y a trois ans nous sommes rencontrés ici... même tout semble être à leur place, tout a changé : malgré la brise printannière, je ressens le vent glacial hivernal s'abattre sur moi. SHuichi... j'aurais tellement aimé te voir ne serait-ce qu'un instant...

soudain, un vent violent se lèva et souffle dans le parc. Yuki protegea son visage. le vent dissipé, il découvrit à ses pieds un papier. il se baissa pour la ramasser et se releva immédiatement. IL chercha son paquet de cigarettes et en allume une. Sur cette feuille, des bouts de phrases étaient écrites. à la lecture de ce chiffon (XD), YUki ne mettait en rage car il n'y avait aucune grâce dans ce poème (si c'en est un, biensûr ^^). Trop concentré à sa lecture,il n'entendait pas les bruits de pas qui se rapprochaient de lui. ce n'était qu'en entendant à nouveau le silence de la nuit et des expirations de souffles saccadés qui faisaient revenir l'écrivain à la réalité. il leva ses yeux et laissa tomber sa cigarette en posant simplement un instant son regard sur cette personne dont levisage était en sueur. c'était une jeune homme blond aux yeux bleux. YUki avait la sensation de revivre sa preière rencontre avec SHuichi mais tout n'était qu'illusion puisqu'il se trouvait face-à-face à Anami Hitari.

Anami: Merci beacoup pour avoir rattrapé ma feuille!!
YUki : * sa feuille? il était en train d'écrire. Bon voyons voir ce qu'il a écrit...GNé!!!* c'est toi qui as écrit ça?
Anami: O...Oui... * mais c'est un japonais?? je croyais que c'était un dannois!! *
YUki : si t'es chanteur avec de genres de paroles, çatient alors du miracle ton succès parce qu'avec des paroles aussi NULLES, tu feras pas long feu!! T'as un vrai talent ZERO pour l'écriture.
Anami : * non mais pour qui il se prend? * ....
Yuki: tu ferais mieux d'abandonner!!

Yuki redonna la feuille à Anami qui s'était érouler sur ses jambes. Anami était sous le choc de la critique dure de Yuki mais contrairement à shuichi, Anami le retint et lui parla sur un ton franc et colérique tout en tenant ses mains une partie de la veste de Yuki.

Anami: Vous avez eu besoin d'en arriver !! d'habitude, j'accepte toute les critiques mais là, la votre est inacceptable!! * cette odeur...* Nous nous ne connaissons pas et vous agissez comme si vous me détestéz!! * ce regard... * C'est une façon à vous de parler à des inconnus aussi froidement? je l'apprécie pas du tout. * ma tête... elle me fait mal... mais je veux au moins entendre ses excuses!!* SI vous avez quelque chose contre moi, dites-le...moi... mon...sieur...YU...ki...

à suivre!!

procahine partie: départ ou retour? ancienne ou nouvelle? amitié ou amour?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://takamuri.skyblog.com
He@venly
Dieu / Déesse Yaoiste
Dieu / Déesse Yaoiste


Nombre de messages : 4613
Age : 27
Date d'inscription : 01/03/2005

MessageSujet: Re: Yuki, my Friend! Yuki, my Lover!   Jeu 6 Oct à 8:08

suite suite bloblaugh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.misstatayoyo.skyblog.com/
away
Addicted to YAOI
Addicted to YAOI


Nombre de messages : 1775
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Yuki, my Friend! Yuki, my Lover!   Jeu 6 Oct à 11:10

La suuuuiiiiteeeuuuh!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seki Taka
Messie du YAOI
Messie du YAOI


Nombre de messages : 3524
Localisation : ... sur les routes de France ... avec mon portable XD
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Yuki, my Friend! Yuki, my Lover!   Jeu 6 Oct à 12:25

ah la la je savais que j'aurais pas du m'arrêter là bon allez on continue!!! c'était toute mini cette scène!! ça vous as pas frappées moi si!! pcrying

Anami s'écroulait sur Yuki. Son visage était rouge causé par la fièvre. Yuki touchait son front pour effectivement le contaster. un sentiment étrange s'empart chez Yuki. cet jeune homme homme dans ses bras lui rappellait ses pmoments avec Shuichi lorsqu'il se trouvaient dans leurs bras. Yuki regardait de plus en plus attentivement ce visage en souffrance mais magnifique. Il le porta dans ses bras jusqu'à chez lui pour ne pas faire disparaître ce sentiment qu'il avait oublié.
Pendant ce temps, à Paris il était déjà midi passé. L'équipe des bad Luck déjeuner dans un grand restaurant conseilllé par Ayaka. pour leur première sortie à l'étranger, la nouvelle recrue leur faisait manger des spécialités typiquement françaises au sommet de la tour Eiffel. Eiri n'était pas particulièrement heureux mais essayait de ne pas le montrer. un des serveurs du restaurants vient leur apporter leurs entrées des escagorts au beurre. à al vue de ce met étrange, Ayaka proposait à tout le monde d'en manger au moins un!! pourtant même les français sont aussi réticents à manger cela puisque Eiri détestait ça et sa cousine le savait. pourtant elle insistait pour qu'il en mange pour ne pas se faire découvrir. Il en prenait une et avala d'un coup. et retira dans les toilettes pour vomir ce qu'il avait dans sa bouche!!

Eiri: * ayaka, tu me paieras ça un jour!!! *...
Hiro : Hé Shuichi, t'as pas l'air en forme depuis qu 'Ayaka est là...
Eiri: * Mince voilà Hiro!!* C'est juste que je suis encore sous le choc de cette annonce. j'arrive pas encore à m'y faire.
Hiro: c'est vrai que Seguchi a exagéré en nous mettant un nouveau membre sans demander ton avis.
Eiri: c'est comme pour Fujisaki.... enfin je pense que si elle est là, c'est que l'on va avoir besoin d'elle. je peux lui faire confiance. * c'est sûr que quand Ayaka fait quelque chose, elle le fait bien voire excellent. *
Hiro: ça te ressemble pas te dire ça. t'es sûr que tu vas bien.
Eiri: c'est juste le dépaysement, et puis je me demande ce que fait Yuki en ce moment. * et puis quoi encore??? c'est qu'il m'a violé ce mec avant de partir!! enfin violé est un peu fort, disons... qu'il est allé trop loin*
Hiro : Toujours aussi dignue de lui. enfin tu viens à la table, on t'attend tous pour la suite.
Eiri: * le problème c'est qu'Ayka a commandé tout ce que je déteste!!* Oui... * Seigneur faites que je survives à ce voyage!! conf2 *

Ananmi se réveilla. il ne bougeait rien d'autre que ses paupières avant de prendre conscienne qu'il était à l'appartement de Yuki. il enlevait le tissu humide déposé sur son front et une main chaude se déposait sur celle-ci. c'était yuki. il avait un visage doux et tendre totalement différent de celui-ci qu'il avait au parc. Anami rougissait non plus à cause de la fièvre qui était tombée mais du visage aux traits doux de l'écrivain. le chanteur sentait l'odeur de yuki: elle était très parfumée, cela lui faisait qu'il était en pleine serénitude. Anami se levait pour mieux voir ce visage de Yuki. Abami se sentait incroyablement bien, ce sentiment étrange qu'il ressentait était à la fois fort et insolite. Il l'avait pourtant déjà senti mais il ne s'en souvenait plus où et quand. Le regard d'Anami se perdait dans la couleur ocre des pupilles de l'écrivain. Il se voyait et son coeur battait de plus en plus vite.
yuki en avait marre de jouer les gardes-malades, s'en allait. Anami, reprenant ses esprits, le regardait partir et fermer la porte derrière lui sans poser un regard sur lui. le chanteur sentait un trouble dans sa poitrine. il avait presque envie de pleurer. il serra ses draps contre lui pour essayer de contenir ce qui allait être de la peine si Yuki n'était pas revenu.
en effet, lécriavin revenait avec une bassine d'eau pour avoir à portée de main . Anami se sentait soulagé et d'un coup il se serra dans les bras de Yuki. Très surpris, Yuki lachait la bassine et regardait ce garçon qui pleurait sur sa chemise. le romancier ne savait pas quoi faire : le laisser ainsi ou bien le serrer contre lui. la petite voix d'Anami en larmes était touchante, belle émouvante. Yuki se résigna à le prendre dans ses bras pour le consoler. Anami cessa de pleurer même si des gémissement sortaient parfois de sa bouche.

Yuki: c'est bon... je ne vais pas m'enfuir...
Anami: ça me fait tellement du bien... de pouvoir sentir à nouveau ce parfum... vous sentez bon...
Yuki: dis-moi, t'es vraiment étrange dans ton genre...
Anami: Hum? 1545
Yuki: on ne se connaît pas et pourtant, tu agis comme si .... * Mon dieu qu'est-ce que je suis en train de dire*....
Anami: je ne sais pas.... c'est juste que je me sens bien là... et j'aimerais ce que ce temps ne finisse jamais... * je ne sens trop bien pour le lacher*
YUki : * j'ai l'impression... de revivre... * hé gamin!!
Anami:je ne suis pas un gamin!!! angry8

cette interpellation permettait à Anami de lever sa tête vers son interlocuteur. Envouté par ses sentiments, Yuki embrassait cet inconnu aux yeux bleus et aux cheveux dorés. Anami était à la fois surpris et heureux. il ferma les yeux et se laissa guider dans les gestes sensuelles de Yuki (NB de l'auteur : il veut se taper tout le monde ou quoi????) et par ses sentiments qui envahissaient son corps.
(pas le droit de vous décrire ce qui se passe je suis quand même au lycéeet puis je n'ai pas que ça à faire!!!)

à suivre!!
prochaine partie: uen révélation dans la mort de shuichi!! YUki va-t-il réellement se taper tout le monde? Ayaka arrievra-t-elle à ses fins? hein... comment ça? voyons?? Quoi!!! Yuki va ....? Non veux pas!!!! réponses dans les prochaines parties
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://takamuri.skyblog.com
away
Addicted to YAOI
Addicted to YAOI


Nombre de messages : 1775
Date d'inscription : 06/06/2005

MessageSujet: Re: Yuki, my Friend! Yuki, my Lover!   Jeu 6 Oct à 12:38

Yuki t'exagéres!!!!! Je te croyais pas comme ca!!!!! angry3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aslan Raven
MODERATEUR


Nombre de messages : 3217
Age : 29
Localisation : Dans mon boxer !
Date d'inscription : 30/05/2005

MessageSujet: Re: Yuki, my Friend! Yuki, my Lover!   Jeu 6 Oct à 20:16

si j'avais pas mal au crane je lirais cette fic depuis son début mais promis je vais la commencer un de ces quatr'es je sent que je rate quelque chose

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seki Taka
Messie du YAOI
Messie du YAOI


Nombre de messages : 3524
Localisation : ... sur les routes de France ... avec mon portable XD
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Yuki, my Friend! Yuki, my Lover!   Dim 9 Oct à 12:48

je ne sais pas si tu rates quelque chose mais bon si tu veux commencer bonne chance pour la lire aprce que si tu veux la lire, fais gaffe à ce que j'ai marqué parce que tu vas être surpris, Aslan...

C'est clair myra mais bon faut le comprendre aussi... il est malheureux pleur2 (mais c'est pas vraiment une raison pour qu'il se prenne d'abord Eiri puis Anami.... c'est le tour de qui d'après???)
petite modification ce qui est en italique est chanté!!Ashura tu vas être contente!! bloblaugh


le matin se lèva dans l'apprtement de Yuki. Anami fatigué de sa nuit agitée (vous avez compris ce qu'il s'est passé pas la peine de vous faire un dessin) se réveilla. il enfilait sur lui, une chemise blanche et ample. il marchait en s'appuyant sur le mur qui se tenait à sa droite. un étrange bruit d'ordinateur l'attirait dans le bureau. c'était le ventilateur interne du portable qui avait effrayé un instant. il entra quand même dans la pièce. il faisait très sombre dans la pièce. Soudain quelque chose tombait au derrière Anami. le chanteur sursautait et ramassait ce qu'il était tombé. c'était un album photo qui contenait les derniers souvenirs de yuki, de Shuichi et d'Eiri. Anami s'asseyait sur la chaise du bureau et les regardaient avec attention. Me^me si Yuki n'apprécaiit pas les objectifs, ils avait un visage radieux quand il était posé avec Shuichi puis son visage avait des traits un peu plus dur sur d'autres photos puis une photo glissait et tombait sur le sol. Anami la ramassait et sur celle-ci, Shuichi et Yuki étaient accompagnés par d'un autre personne qui ressembalit étrangement à Shuichi.AU dos de celle-ci, il y avait quelque chose d'écrit. une phrase bellement bien écrite à l'écriture gothique mais incompréhensible par Anami puisqu'elle était écrite en français.

Yuki entrait dans le bureau, très surpris de voir Anami en train de fouiller dans ses affaires. le chanteur paniqué par le regard agressif de Yuki, sortait précitemment de la pièce mais Yuki le retient par son bras. Anami se tournait vers le romancier. dans son geste de retournement, yuki avait l'impression de voir Shuichi devant lui les larmes suppliants de demander son pardon. Yuki n'arriverait pas à résister à ses yeux, il le lachait et la perte de contact avec le corps d'Anami le laissait perplexe. le chanteur sentit ce malaise qui s'emparait de Yuki et essayait de lui remonter le moral. mais yuki refusait son aide et sortait de la pièce de travail.
soudain le téléphonait sonna. Yuki décrochait.

Yuki: allo?
Tohma: Eiri?
Yuki: tu demandes lequel?
Tohma: alors tu es là? je te croyais parti avec ton nouveau amant.
YUki : * nouveau amant!?* t'es malade, seguchi ou quoi?
Tohma: je pensais que tu avais tiré un trait depuis cette histoire.Enfin à ta voix on dirait que tu vas bien... hi hi hi!!
Yuki: c'est quoi ce rire? et puis cette nouvelle fusion, c'est pas un moyen détourné pour le faire rentrer chez lui?
Tohma: troujours aussi perpiscace... Il n'a rien à faire avec toi... c'est Shuichi que tu aimes pas cet imbécile, qui veut essayer de prendre sa place. et puis ce n'est pas pour le virer que je fais ça mais c'est pour votre bien à vous deux et puis comme Ayaka l'a dit, ma sociétéest au plus bas et elle a besoin de se faire une peau neuve.
YUki: si c'est pour me dire ça, je raccroche.
Tohma: attends! ton ami m'a demandé de te transmettre ce message... mais puisque tu ne veux pas l'écouter....
Yuki: je raccroche!!

Anami était toujours dans le bureau, regardant la photo où le trio était heureux. cette phrase écrite en français intriguait au plus haut point Anami. Il n'arrivait pas à la lire et pourtant, il sentait qu'elle était importante pour lui. Le chanteur essayait de s'en rappeler mais rien à faire, tout était flou dans sa tête. s'il reconnaît facilement Yuki et Shuichi, il se demandait qui était à leurs cotés. mais plus Anami réflichissait, plus sa tête lui faisait mal comme si elle implosait. la douleur et le rythme cardiaque augmentait puis il s'accèlerait quand il entendait des bruits de pas. c'était yuki qui revenait dans le bureau. mais Anami ne savait pas. il avait lmeurs yeux effrayés par cette peur inconnue et toute sa peur s'extorise quand il voit Yuki entrer dans la pièce. Anami avait des larmes au niveau de ses yeux et tenait sa tête entre ses mains. Anami avait peur, il était très effrayé par quelque chose. ce choc psycologique pouvait être la cause de l'oubli de certains souvenirs. YUki lui caressait la tête pour le rassurer. étrangement, Yuki était devenu tendre depuis la mort de SHuichi. peut-^tre il ne voualit plus inquiéter personne qui l'entouraient. Pour continuer à le rassurer, Yuki l'embrassait tendrement. Anami degustait les lèvres sucrées de m'écrivain et posait ses mains sur le corps de Yuki. Anami se sentait pour la première fois bien dans son corps et dans sa tête. il sentait l'odeur de Yuki, touchait son corps si musclé, ses lèvres sont en train de l'embrasser. La chaleur devenait de plus en plus torride par ce contact phhysique. que Yuki descendait sa langue au cou du chanteur. Anami rougissait et il essayait d'enlever la chemise de YUki. l'écrivain posait une main sur le corps frèle de jeune chanteur etla laissait se promener à sa guise jusqu'au niveau du ventre. Anami était envahi par les sentiments duplaisir qu'il n'arrivait plus à savoir ce qu'il faisait. Pourtant, Yuki arrêta sa besogne. et posait sa tête sur l'épaule droite d'Anami.

Anami: Sensei...
Yuki: Je suis fatigué...
Anami: vous devriez alors vous reposer, je peux vousporter dans votre lit.
Yuki: non, je suis fatigué de faire semblant, d'être aveugle à cela...
Anami: Sensei...
Yuki: si je pouvais mettre un terme à cela, ...
Anami: * pourquoi est-il si triste? j'ai presque envie de partager sa peine, je voudrais que l'on souffre ensemble... je ne peux pas supporter de le voir dans cet état... je ne peux vraiment pas... * Yu...Ki...

en entendant son nom prononcé de manière douce et tendre, Yuki leva sa tête vers Anami qui le regardait aussi tendrement. ils s'embrassaient, leurs mains posées sur le corps de l'autre. Yuki déboutonnait la chemise de son partenaire mais Anami se collait à lui pour embrasser son long cou fin ; le chanteur murmuraitquelques mots doux à Yuki avant de s'adonner à son plaisir. " YUki, je t'aime..."


Kimi ni aitai yukitai Ikareteru BRAKE wa tomaranai
mou dare ga tometemo
jyoushiki no FENSU ni buchi ataru tabi ni
tsuyokunaru kara
kabe o nori koete kasoku suru I CAN'T STOP LOVIN' YOU


Eiri était essoufflé, il avait le visage en sueur et il repirait difficilement. devant la tour eiffel en compagnie de l'équipe musicale et d'Ayaka, le français rapatrié a failli s'effondrer de fatigue mais la fraîcheur de la france lui permettait de reprendre un état de santé normal. Avec son imperméable belge et son pull aux couleurs fuschias, il ne passait pas vraiment inaperçue et lorsqu'il tournait le clip de l'entrée de la NG UnYverSalY, tout les gens le regardaient. Contrairement à Shuichi, Eiri était un très bon danseur et cela compensait largement mon manque de technique vocal. Entretemps, l'équipe de la production filmait les moments intimes qu"Ayaka et Eiri partageaient ensemble : notamment lorsqu'ils se filmaient entre eux ou lorsque l'un des deux s'amusaient à jouer avec les fontaines de la place du Trocadéro. mais le clip vidéo ne se concentrait pas uniquement sur eux, il y avait quelque images insolites qui s'incrustaient : des français qui souriaient à la caméra, des pigeons qui s'envolaientà leurs approches, un gamin qui s'amusaient à toucher les statues de la place, des moments de repas entre les différents membres du groupe... cela faisait plus de deux semaines qu'ils étaient à Paris et aujourd'hui,ils viennent de terminer le clip vidéo du nouveau signle des Bad Luck. Eiri regardait avec nostalgie le paysage parisien. cela fait des mois qu'il n'était pas rentré chez lui et se demandait commment allait ses parents, si ses amis se souviennent encore de lui. tout son passé le culpabilisait de sa position actuelle. Bien qu'ils étaient célèbres au Japon, les gens ne faisaient pas trop attention à eux : ce qui était bien pour le tournage du clip et pour les libérer de leur quotidien où le moindre pas à l'extérieur les faisaient détaler comme des lapins. de retour à l'hotêl, Eiri s'effrondit sur son lit, mort de fatigue. il ferma les yeux et essayait de dormir un peu. soudain la porte de sa chambre s'ouvreet Ayaka se jetta sur le lit d'Eiri. Réveillé par tout ce tapage, Eiri était de mauvais poil et Ayaka prenait son air triste avec des yeux doux.

Ayaka: je veux aller au Zénith !!
Eiri: un autre soir!! je suis fatigué là!!
Ayaka: tu m'avais promis de faire ce que je voulais!! alors veux aller au zénith de paris!!
Eiri: tu veux voir quel concert?
Ayaka: celui-ci !! et j'ai déjà les billets, reste à appeller un Taxi!!
Eiri: montre-moi ton billet!! * purée mais elle a pris les places les plus chères et puis c'est un concert des ... * Hors de question!!
Ayaka: Hiro!!!
Eiri: non c'est bon j'ai compris!! va te préparer je vais te chercher dans une demi-heure!! le temps de chercher un taxi et de me reposer un peu.
Ayaka: t'es le meilleur des cousins!!
Eiri: et qu'est-ce que je devrais dire de toi? * Sale petite peste!! *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://takamuri.skyblog.com
Seki Taka
Messie du YAOI
Messie du YAOI


Nombre de messages : 3524
Localisation : ... sur les routes de France ... avec mon portable XD
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Yuki, my Friend! Yuki, my Lover!   Dim 9 Oct à 12:50

installés aus premières loges, Eiri présentait ses billets au personnel pour essayer de trouver les places que sa cousine avaient réservées. à bien y regarder, ils étaient en pleine milieu des premières rangées en hauteur!! les meilleures places de la salle tout entière!! pendant que tout le monde attendait avec impatience le début du spectacle, Eiri commençait avoir mal à la tête : rien que de savoir qu'il assistait à un tel concert, lui donnait la nausée.pourtant il devait tout accepter de la part de sa cousine. Ayaka en attente du début, lui murmurait à l'oreille.
Ayaka: même si tu t'ennuie, apprends à être comme eux!!
Eiri: je crois pas que Shuichi soient dans ce style là!! enfin puisque je suis là, autant étudier surla mise en scène... je vais peut-être apprendre quelque chose.
Ayaka: ah voilà!! ça comence!!! Eiri, regarde comment ils sont beaux!!
Eiri: * vive mon cauchemar! *...

Un écran rectangulaire montait sur la scène, dessus il y avait marqué quelque chose en chinois selon Eiri. puis des flammes s'allumaient. l'allumage des feux et des projecteurs faisaient crier les fans. Eiri ressentait la même chose que Yuki lorsqu'il assiatait à un des concerts de SHuichi. puis un groupe de personnes en blanc montaient sur scène par les esacliers latéraux et la musique d'introduction se lançaient. Cinq personnes dos au public dont une en hateur par rapport au autres, se faisaient montés sur scènes. leur entrée était accompagnés par l'appartition de Fumée à leurs pieds. elles étaient toutes en noir et battaient le rythme de la chansons sur leurs cuisses. puis lorsque le premier mot de chansons résonnait dans la salle, elles se retournent et là, toutes les filles s'eclament de joie!

Now, I cry under my skin.. haneureul hyanghae gan nah eui noonmoolro mandeun beega
daejee eh naeryuhdo sehwureh bagheen nae apeumeul sseesuhgado


les cinq garçons commençaient leurs chorégraphies avec des déhanchements impressionnants et leurs mouvements avec les membres supérieurs étaient sensuels. Le leader du groupe était depuis leur entrée sur scène au centre des cinq. touts semblaient être habillés identiquement mais quelques différences subsitaient : l'un avait une chemise demi ouvete, un autre une veste en cuir, un autre un Tshirt blanc avec une image indescritible, l'un de façon gothique et le dernier de façon classe. lorsque la partie de chacun venait, il se dirigait un peu plus en avant au centre de la scène pendant que les autres reculaient de quelques pas et continuaient la chorégraphie.

No! yongsuh naegehn juldaejugeen sachee
No! pyojuk ubsuh nalagan geereul eeleun boonno
No! nah, meeryun gateun malro geedo haneun sogjwee
No! Here I go, Come back!

heemeul eeruhbuhreen nalgae jaega dweeuh bureel guman gateun nardeul
beesangha reeran ggoom eui papyun deulro maeun nah eui achimen banjjag eemee ubneundeh


Si les 4 membres le faisaient, seul le leader avait eu droit à une entrée particulière. en effet vers la fin du premier couplet, il était bien au centre mais bien arrière de la scène. à sontour, il avançait vers le dévant de la scène pendant que les 4 membres se séparaient en deux et s'agenouillait à son passage.

jeenseeleun noogoo rado gago eeneun guh hajeeman boyuhjoon ulgoolen gujeebooneengur
youngwuneh namgyujeen nareul chaneunga?


à la reprise du refrain, ils se relèvent et continuaient leur chorégraphie associée à leur chanson.

nareul darmah gaseum aneh gadeuk cha kuhjyuhganeun Innocent
boorggoeun barkkeh taoreugeh, majeemagee chanrangan noeulchurum
{I'm} waiting for the Rising Sun...


Now, burn my eyes. Sun comes up, blowing the fog
Never lies, to be your mind. Got to be a true

nae gar geelee 101 kkaedareumeh dodarhal sooga ubneun geh hyunseeleengur
nah eui taeyang apeh booggeurubjee angeh, I just try me...and now


julmang, hondoneh ggeuteun uhdeerggah?
Somebody talks mae eel gateun dabeun ahnyah
julmang, haengbog eui meetgeureem eelgah?
Somebody talks sheeganmanee aneun haedab

eensaengeun machee ggeutubneun gwedoreul dalraneun byul gatah
machee soomaneun jeelmoongwa haedabeul chajaga, meewansung eui geureemeul geuryuganeun tuh
~Do~ you know why?


pendant la partie instrumentale, les lumières des projecteurs provoquaient une boule lumieuse de quelques secondes pour laisser le temps au chanteurs de porter un masque de loup avec des oreilles de lapin noir qui cachait la moitié de leur visage.

ee sheganeun unjena geulruga dolaojee an neundaneun gueul jal ara
haroo haroo hoohweereul namgyuh doojeemah..godogee naeun boon nomajuh samkyubwa

godanhaejeen seulpeum eui noonmolesuh sheelhyun dweeneun haengbog eui gacheereul meeduhwa

shee ryundeulee naemeen soneh jageun eebmachoom gonan eui ddeuleh peen nah eui soonsooheem
ahmooguhdo junghan gun ubgetjeeman maeeel saero oon nalee gyehsog sweel teneeggah


dans la partie suivante qui était un peu plus douce, le leader se débarassait de son masque en le jettant vers le public, les deux personnes les plus proches en faisaient de même ainsi que celles qui étaient un peu plus en arrière, après les trois premiers. les quatres membres se rapprochaient de leur leader et parcourent le torse de celui-ci par leurs mains gantés avant de tirer chacun de leur coté la chemise qui recouvraient la poitrine du chanteur. deux anneaus de la poitrine brillaient à la lumière des projecteurs. puis sur une même ligne en avant de celle du leader, les 4 autres en faisaient de même et se retrouvaient torse nus le corps en sueur par la danse et de la chaleur torride qu'il régnait sur la scène. et ils terminaient leurs chanson dans cette tenue qui ravivaient toutes les fans.

nareul darmah gaseum aneh gadeuk cha kuhjyuhganeun Innocent
boorggoeun barkkeh taoreugeh, majeemagee chanrangan noeulchurum
{I'm} waiting for the Rising Sun...

julmang, hondoneh ggeuteun uhdeerggah?
Somebody talks mae eel gateun dabeun ahnyah

Rise up! Rise up!


à la note finale, un feu d'artifice blanche se déclenche et pour la pose finale, les chanteurs du groupe adoptaient une pose particulière : le leader était entourée par ces quatres camarades dont deux en arrière qui l'embrassaient sur ses épaules et les deux autres en avant avec une main posées sur le torse de celui-ci. tout le monde applaudissait. Eiri aussi tapait dans ses mains et regardait avec attention le spectacle qui allait suivre.

à suivre!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://takamuri.skyblog.com
Ashura
Yaoiste Irrécupérable
Yaoiste Irrécupérable


Nombre de messages : 2826
Localisation : En train de décrocher Kaka des lèvres charnues de Hero ^^
Date d'inscription : 01/04/2005

MessageSujet: Re: Yuki, my Friend! Yuki, my Lover!   Dim 9 Oct à 22:09

chirolp_lovely chirolp_lovely chirolp_lovely chirolp_lovely chirolp_lovely chirolp_lovely chirolp_lovely chirolp_lovely chirolp_lovely chirolp_lovely

Trop fort Taka pcheerleader pcheerleader pcheerleader

Ca respecte tout à fait les conditions mais c beaucoup mieux que ce que j'avais pensé....

J'ADORE bloblaugh bloblaugh bloblaugh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seki Taka
Messie du YAOI
Messie du YAOI


Nombre de messages : 3524
Localisation : ... sur les routes de France ... avec mon portable XD
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Yuki, my Friend! Yuki, my Lover!   Dim 9 Oct à 22:18

ah la la...je en mettre d'autres alors
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://takamuri.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Yuki, my Friend! Yuki, my Lover!   Aujourd'hui à 21:38

Revenir en haut Aller en bas
 
Yuki, my Friend! Yuki, my Lover!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
YAOI*MANIAC :: Fanfictions (yaoi ou non) :: Les oeuvres créées en direct live sur le Forum-
Sauter vers: